Lamb de Paulin Soumanou Vieyra

Sélectionné en compétition court métrage du Festival de Cannes 1964.

La lutte traditionnelle qui se dénomme Lamb en wolof et qui rappelle la lutte gréco-romaine, est un sport national très prisé au Sénégal. Elle a des règles particulières et très strictes.

Chaque spectateur peut parier sur son lutteur favori dans une ambiance festive. L’arène de Dakar sert d’écrin aux combats dans le film.

Bonus :
- Présentation de PSVFilms
- Afrique sur Seine
- L'envers du décor
- Hommage à Paulin S. Vieyra
- Diaporama

Envoi en courrier suivi.
Livraison sous 2 à 4 jours en France et dans le monde entier.

Plus de détails

Programme de fidélité - Votre panier totalisera 1 point fidélité vous offrant lors de votre prochain achat une réduction de 0,50 €.


14,90 €

Participation forfaitaire unique aux frais d'expédition de 3 € (9 € pour l'étranger) quel que soit le nombre d'articles. Envoi en courrier suivi. Livraison sous 2 à 4 jours.

En savoir plus Lamb de Paulin Soumanou Vieyra

Béninois de naissance et Sénégalais d’adoption, Paulin Soumanou Vieyra est le précurseur du cinéma africain.

Réalisateur, critique, écrivain et historien, on lui doit une trentaine de documentaires et un seul long métrage, En résidence surveillée.

Premier Africain diplômé de l’Institut des hautes études cinématographiques (IDHEC), aujourd’hui (FEMIS), il tourne en 1955 Afrique-sur-Seine, film culte qui marque les débuts du cinéma africain.

À l’origine de la Fédération panafricaine des cinéastes (FEPACI) en 1969, il est reconnu comme le premier critique et le premier historien du cinéma africain avec la publication, en 1975, de " Le Cinéma africain : des origines à 1973 ".

Il est le mentor de grandes figures du septième art, tels Ousmane Sembène, Djibril Diop Mambéty, Ababacar Samb Makharam.

L’origine de son nom de famille juif marane portugais, vient de son ancêtre Sébastien Sabino Vieyra dont le nom d’origine était Mama Gouyeh et qui fut d’abord déporté en esclavage du Nigeria (royaume Yoruba, principauté de Bida), au Brésil, avant de revenir affranchi s’installer au Dahomey (actuel Bénin) aux environs de 1850. Les africains affranchis portant des noms de leurs anciens maîtres portugais sont appelés les agoudas au Bénin.

Avis Lamb de Paulin Soumanou Vieyra
Noter / écrire un commentaire
Lamb de Paulin Soumanou Vieyra

Lamb de Paulin Soumanou Vieyra

Sélectionné en compétition court métrage du Festival de Cannes 1964.

La lutte traditionnelle qui se dénomme Lamb en wolof et qui rappelle la lutte gréco-romaine, est un sport national très prisé au Sénégal. Elle a des règles particulières et très strictes.

Chaque spectateur peut parier sur son lutteur favori dans une ambiance festive. L’arène de Dakar sert d’écrin aux combats dans le film.

Bonus :
- Présentation de PSVFilms
- Afrique sur Seine
- L'envers du décor
- Hommage à Paulin S. Vieyra
- Diaporama

Noter / écrire un commentaire
6 autres oeuvres Paulin Soumanou Vieyra

Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...