Finye de Souleymane Cissé Agrandir l'image

Finye de Souleymane Cissé

Deux étudiants refusent l'ordre établi et remettent en question la société de leurs ancêtres.

Souleymane Cissé nous donne à lire une page importante de l'Afrique contemporaine.

Finyé (Le Vent) a été récompensé par l'Etalon de Yenenga au Fespaco.

Envoi en courrier suivi.
Livraison sous 2 à 4 jours en France et dans le monde entier.

Plus de détails

Programme de fidélité - Votre panier totalisera 2 points fidélité vous offrant lors de votre prochain achat une réduction de 1,00 €.


24,90 €

Participation forfaitaire unique aux frais d'expédition de 3 € (6 € pour l'étranger) quel que soit le nombre d'articles. Envoi en courrier suivi. Livraison sous 2 à 4 jours.

Fiche technique Finye de Souleymane Cissé
Auteur Souleymane Cissé
Pays Mali Mali
En savoir plus Finye de Souleymane Cissé

Finye, un film de Souleymane Cissé. Langue : VO bambara. Sous-titres : français, deutsch, english, español. Durée : 101 mn.


Bah, jeune étudiant, est le petit-fils de Kansaye, un descendant des grands chefs traditionnels de la région.

Il est l'ami de Batrou, la fille d'un des représentants du nouveau pouvoir.

Bah et Batrou appartiennent à une génération qui rejette l'ordre établi, la société de leurs pères, sans bien savoir quoi mettre à la place.

La falsification des résultats des examens sera l'étincelle qui déclenchera la confrontation avec les autorités.

La répression voulue et organisée par le gouverneur Sangaré, exacerbera encore le mécontentement des jeunes étudiants...

SOULEYMANE CISSE

Le parcours de Souleymane Cissé est pour le moins impressionnant.

Il n'a que 7 ans quand il commence à s'intéresser au cinéma. Après des études secondaires à Dakar, il revient au Mali en 1960, au moment où le pays prend son indépendance.

C'est alors que survient pour lui la révélation, à l'occasion de la projection d'un documentaire sur l'arrestation de Lumumba : il fera du cinéma.

Souleymane Cissé décroche une bourse et part à Moscou, où il sera projectionniste, puis cinéaste. En 1970, il est engagé comme caméraman par le ministère de l'Information malien.

Deux ans plus tard, il réalise Cinq jours d'une vie, primé au Festival de Carthage.

La sortie de son premier long métrage, Den Muso (La Fille), mené à bien grâce à la coopération française, relate l'histoire d'une jeune fille muette, violée puis rejetée par sa famille ; il est interdit au Mali et vaudra à Souleymane Cissé d'être emprisonné.

Il tourne des films mieux accueillis : Baara (Le Travail), et Finyé (Le Vent), tous deux récompensés par l'Etalon de Yenenga au Fespaco.

Mais c'est Yeelen (La Lumière), prix du Jury à Cannes en 1987, qui le révélera enfin au grand public.

Cinéaste engagé, Souleymane Cissé est également président de l'Union des créateurs et entrepreneurs du cinéma et de l'audiovisuel de l'Afrique de l'Ouest (UCECAO), dont il est en partie à l'origine.

Son travail lui a permis d'être élevé au rang de commandeur de l'Ordre National du Mali par le président Amadou Toumani Touré le 1er janvier 2006.

Avis Finye de Souleymane Cissé
Noter / écrire un commentaire
Finye de Souleymane Cissé

Finye de Souleymane Cissé

Deux étudiants refusent l'ordre établi et remettent en question la société de leurs ancêtres.

Souleymane Cissé nous donne à lire une page importante de l'Afrique contemporaine.

Finyé (Le Vent) a été récompensé par l'Etalon de Yenenga au Fespaco.

Noter / écrire un commentaire
3 autres oeuvres Souleymane Cissé

Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...