Jean Rouch, films et photogrammes - Livre + DVD

Trois films de Jean Rouch :  La Goumbé des jeunes noceursPam kuso kar, Cousin cousine 

Quel est le monde que Jean Rouch a eu devant les yeux, qu’il a choisi de regarder, d’écouter, de montrer, de dire ? 

Ce livre-DVD propose d’en donner un aperçu à partir de trois films rares et de quelques images prélevées dans son œuvre filmique, de quelques photogrammes scannés à partir de cette pellicule 16 mm qu’il affectionnait : trente-six images à peine, pour une œuvre filmique imposante et polymorphe aux quelques cent quatre-vingt titres, entre films achevés et, pour près de la moitié, inachevés. 

Des choix dictés par les lames de fond et les lignes de crête de l’œuvre, autour de thèmes ou motifs qui paraissent la travailler : des gestes de travail aux déclinaisons de féminités, des modernités que Rouch découvre avec enthousiasme et étonnement, aux regardsrires ou pulsions scopiques

Quant aux trois films présentés ici – dont l’inédit et inachevé Cousin cousine, où l’on retrouve Damouré Zika… à Venise ! –, eux aussi traversent l’œuvre, des années 1960 aux années 1980, du documentaire à l’ethno-fiction, des goumbés d’Abidjan aux rites

LES FILMS

• La Goumbé des jeunes noceurs de Jean Rouch (1964-65, 27’)
À Abidjan, dans le quartier de Treichville, la Goumbé des Jeunes Noceurs se réunit dans la rue pour de spectaculaires exhibitions de chants et de danses modernes. Les goumbés regroupent de jeunes immigrés du Sahel, venus tenter leur chance en ville, qui grâce à ces associations, s’assurent entraide et solidarité... tout en s’amusant follement !

• Pam kuso kar de Jean Rouch (1974, 12’)
À la mort de Pam Sambo Zima, prêtre magistral des rituels de possession de la ville de Niamey, initiés et fidèles se réunissent pour briser symboliquement ses poteries et partager ses vêtements rituels. Le deuil étant levé, les génies peuvent désigner son successeur.

• Cousin cousine de Jean Rouch (1985-87, 32’ – film inachevé)
Damouré Zika, ami et vieux complice de Jean Rouch, est embarqué à Venise avec sa cousine germaine Mariama Hima dans une histoire de gondoles-pirogues et de reliques-fétiches à retrouver…

LES BONI
• Jean Rouch et sa caméra, au cœur de l'Afrique, un film de Philo Bregstein (1977-78, 75’)
• Une vision qui embrasse tout, entretien avec Andrea Paganini, chercheur et délégué général du Centenaire Jean Rouch 2017 (2017, 30’)

LE LIVRE
• "Jean Rouch, photogrammes", texte d’Andrea Paganini
• 36 bandes de photogrammes extraites de films de Jean Rouch
• Filmographie complète 

Envoi en courrier suivi.
Livraison sous 2 à 4 jours en France et dans le monde entier.

Programme de fidélité - Votre panier totalisera 2 points fidélité vous offrant lors de votre prochain achat une réduction de 1,00 €.


25,00 €

Participation forfaitaire unique aux frais d'expédition de 3 € (9 € pour l'étranger) quel que soit le nombre d'articles. Envoi en courrier suivi. Livraison sous 2 à 4 jours.

Avis Jean Rouch, films et photogrammes - Livre + DVD
Noter / écrire un commentaire
Jean Rouch, films et photogrammes - Livre + DVD

Jean Rouch, films et photogrammes - Livre + DVD

Trois films de Jean Rouch :  La Goumbé des jeunes noceursPam kuso kar, Cousin cousine 

Quel est le monde que Jean Rouch a eu devant les yeux, qu’il a choisi de regarder, d’écouter, de montrer, de dire ? 

Ce livre-DVD propose d’en donner un aperçu à partir de trois films rares et de quelques images prélevées dans son œuvre filmique, de quelques photogrammes scannés à partir de cette pellicule 16 mm qu’il affectionnait : trente-six images à peine, pour une œuvre filmique imposante et polymorphe aux quelques cent quatre-vingt titres, entre films achevés et, pour près de la moitié, inachevés. 

Des choix dictés par les lames de fond et les lignes de crête de l’œuvre, autour de thèmes ou motifs qui paraissent la travailler : des gestes de travail aux déclinaisons de féminités, des modernités que Rouch découvre avec enthousiasme et étonnement, aux regardsrires ou pulsions scopiques

Quant aux trois films présentés ici – dont l’inédit et inachevé Cousin cousine, où l’on retrouve Damouré Zika… à Venise ! –, eux aussi traversent l’œuvre, des années 1960 aux années 1980, du documentaire à l’ethno-fiction, des goumbés d’Abidjan aux rites

LES FILMS

• La Goumbé des jeunes noceurs de Jean Rouch (1964-65, 27’)
À Abidjan, dans le quartier de Treichville, la Goumbé des Jeunes Noceurs se réunit dans la rue pour de spectaculaires exhibitions de chants et de danses modernes. Les goumbés regroupent de jeunes immigrés du Sahel, venus tenter leur chance en ville, qui grâce à ces associations, s’assurent entraide et solidarité... tout en s’amusant follement !

• Pam kuso kar de Jean Rouch (1974, 12’)
À la mort de Pam Sambo Zima, prêtre magistral des rituels de possession de la ville de Niamey, initiés et fidèles se réunissent pour briser symboliquement ses poteries et partager ses vêtements rituels. Le deuil étant levé, les génies peuvent désigner son successeur.

• Cousin cousine de Jean Rouch (1985-87, 32’ – film inachevé)
Damouré Zika, ami et vieux complice de Jean Rouch, est embarqué à Venise avec sa cousine germaine Mariama Hima dans une histoire de gondoles-pirogues et de reliques-fétiches à retrouver…

LES BONI
• Jean Rouch et sa caméra, au cœur de l'Afrique, un film de Philo Bregstein (1977-78, 75’)
• Une vision qui embrasse tout, entretien avec Andrea Paganini, chercheur et délégué général du Centenaire Jean Rouch 2017 (2017, 30’)

LE LIVRE
• "Jean Rouch, photogrammes", texte d’Andrea Paganini
• 36 bandes de photogrammes extraites de films de Jean Rouch
• Filmographie complète 

Noter / écrire un commentaire
7 autres oeuvres Jean Rouch