Faisabilité de l'implantation de bassin d'alimentation d'un aquifère

53,10 €

55,90 €

-5%

Frais d'envoi limités à 4,90 € pour la France métropolitaine quel que soit le nombre d'articles. Délai de livraison : 2 à 5 jours.
Livraison dans le monde entier.

Cas du massif dunaire de Bouteldja (Extrême Nord-Est Algérien)

Le massif dunaire de Bouteldja est connu comme un important réservoir souterrain capable de stocker les eaux dont l’infiltration est favorisée par de la nature du sol.

Malheureusement, la nappe du massif dunaire est intensivement exploitée et même surexploitée pour répondre aux besoins de l’irrigation et l’AEP des deux wilayas Annaba et El Tarf (Hani.

A, 2003).

Cette situation, nous a conduit à s’interroger sur les possibilités d’emmagasiner dans le sous-sol une partie de l’eau excédentaire de surface soit pour régularisation, soit pour restauration d’un équilibre perturbé par l’exploitation intensive entraînant un abaissement de surface piézométrique et par conséquent, un accroissement des charges d’exploitation.

L’implantation d’un bassin d’alimentation au sein du massif dunaire est un moyen efficace pour résoudre le problème de la surexploitation.

Il est donc indispensable d’apprécier la faisabilité technique de la recharge artificielle et de sélectionner les secteurs les plus favorables à cette recharge, ceci fait donc appel aux notions de bassin d’alimentation des captages (BAC) et la portion de la nappe alimentant le captage (PNAC) ainsi que la détermination de leurs limites.

Plus de détails

Livraison
Envoi en courrier suivi.
Livraison sous 2 à 4 jours en France et dans le monde entier.
Programme de fidélité
Votre panier totalisera 5 points fidélité vous offrant lors de votre prochain achat une réduction de 2,50 €
Avis clients
Soyez le premier à partager votre avis sur ce produit