Troubles neurologiques liés à l’intoxication par le plomb chez le rat

52,15 €

54,90 €

-5%

Frais d'envoi limités à 4,90 € pour la France métropolitaine quel que soit le nombre d'articles. Délai de livraison : 2 à 5 jours.
Livraison dans le monde entier.

Le stress, l’anorexie : conséquences d’une exposition à l’acétate de plomb

L’étude porte l’action du plomb au niveau cérébral, chez les rats Wistar, selon des approches : phénotypique, comportementale et immunohistochimique.

Les animaux d’expérience mâles et femelles reçoivent en permanence de l’acétate de plomb à la dose de 250mg/l et 500mg/l dilué dans l’eau distillée pendant 90 jours ; les témoins reçoivent uniquement de l’eau distillée.

Sur le plan phénotypique il est constaté que le plomb provoque une exophtalmie, une diminution du tonus musculaire, du poids corporel et de la prise d’eau.

Cette intoxication provoque une diminution très significative dans le comportement d’exploration (activité locomotrice) et dans les comportements stéréotypés (toilettage, reniflement et morsure).

Les expériences de stress : nage forcée et le passage des deux compartiments (obscurité –lumière), ont permis d’observer l’effet stressant chez les rats, ce qui est en faveur de l’implication des systèmes de transmission sérotoninergique.

Une étude immunohistochimique par marquage anti-GFAP a été réalisée.

Les résultats ont montré une augmentation du volume des astrocytes et une altération des structures nerveuses du cortex du cervelet et du corps calleux.

Plus de détails

Livraison
Envoi en courrier suivi.
Livraison sous 2 à 4 jours en France et dans le monde entier.
Programme de fidélité
Votre panier totalisera 5 points fidélité vous offrant lors de votre prochain achat une réduction de 2,50 €
Avis clients
Soyez le premier à partager votre avis sur ce produit