Adaptation chez les Lémuriens, quelques années après translocation

37,90 €

39,90 €

-5%

Frais d'envoi limités à 4,90 € pour la France métropolitaine quel que soit le nombre d'articles. Délai de livraison : 2 à 5 jours.
Livraison dans le monde entier.

Quatre ans après délocalisation, la population de Eulemur collaris de la région de Mandena (Tolagnaro, Madagascar) reste stable.

L’espèce n’a pas changé son rythme biologique cathémeral.

L’équilibre entre les activités nocturnes et celles diurnes reste similaire avec les animaux habitant les forêts primaires.

Pour s’adapter dans une forêt à dégradation modérée, chaque groupe d’animaux ont élargi leur domaine vital (24ha) avec une densité faible (d=0,16/ha).

E.

collaris montre une certaine flexibilité en ce qui concerne l’exploitation de l’habitat en vue d’assurer une diversité alimentaire nécessaire pour la survie de l’espèce.

L’animal conserve son régime alimentaire frugivore (78,08%) mais se nourrit également d’invertébrés arthropodes (9,67%), de feuilles (7,99%), de fleurs (4,36%) et de champignons.

70/123 espèces végétales recensées et 5 taxons arthropodes ont été consommés par les groupes suivis pendant 300 heures/60 jours.

Le lémurien utilise la partie marécageuse de la forêt pour se réfugier contre les prédateurs terrestres et adopte la position P2 (sur une branche, près du tronc de l’arbre) pour se mettre à l’abri des rapaces.

Les paramètres biologiques restent normaux.

Plus de détails

Livraison
Envoi en courrier suivi.
Livraison sous 2 à 4 jours en France et dans le monde entier.
Programme de fidélité
Votre panier totalisera 3 points fidélité vous offrant lors de votre prochain achat une réduction de 1,50 €
Avis clients
Soyez le premier à partager votre avis sur ce produit