Invasion de Chromolaena odorata et Hyptis suaveolens au Bénin

Nouveau

66,40 €

69,90 €

-5%

Frais d'envoi limités à 4,90 € pour la France métropolitaine quel que soit le nombre d'articles. Délai de livraison : 2 à 5 jours.
Livraison dans le monde entier.

Phytosociologie, écologie, potentialités et aménagement des pâturages naturels envahis en Zone Soudano-guinéenne

La biodiversité indigène de la zone Soudano-Guinéenne du Bénin est menacée par la prolifération des plantes exotiques envahissantes Chromolaena odorata et Hyptis suaveolens.

L’objectif de cette étude était d’analyser la composition floristique des groupements végétaux et les facteurs écologiques et anthropiques déterminant leur dynamisme.

Les groupements végétaux aux stades de contamination (GSC), d’établissement et d’invasion (GSI) ont été observés.

Les GSC contiennent plus d’espèces à distribution continentale (75%).

Les espèces soudano-guinéennes sont plus nombreuses dans le GSC que dans le GSI.

H.

suaveolens s’est plus développé sur les sols perturbés riches en matière organique azotée.

La capacité de charge des GSC est élevée, mais diminue avec le degré d’invasion.

La capacité envahissante de H.

suaveolens est plus élevée que celle de C.

odorata.

Les fortes densités de Panicum maximum et de Brachiaria ruziziensis ont aidé à contrôlé la levée in situ de H.

suaveolens.

L’importance de degré d’invasion est liée aux perturbations anthropiques.

Il est alors suggéré de reboiser les terres, de proscrire les éclaircies importantes dans les savanes et d’éviter le surpâturage

Plus de détails

Livraison
Envoi en courrier suivi.
Livraison sous 2 à 4 jours en France et dans le monde entier.
Programme de fidélité
Votre panier totalisera 6 points fidélité vous offrant lors de votre prochain achat une réduction de 3,00 €
Avis clients
Soyez le premier à partager votre avis sur ce produit