Le Statut des apatrides dans l'espace CEDEAO: cas du Bénin

73,05 €

76,90 €

-5%

Frais d'envoi limités à 4,90 € pour la France métropolitaine quel que soit le nombre d'articles. Délai de livraison : 2 à 5 jours.
Livraison dans le monde entier.

Préface du Professeur Arsène-Joël ADELOUI

« Perdre sa nationalité, c’est être privé de son appartenance au monde ».

Condition intrinsèque de disposition de Droits Fondamentaux de l’Homme, le droit à la nationalité reste un droit aux garanties très faibles.

L’espace CEDEAO, compte au moins sept-cent cinquante mille (750.000) apatrides, c’est-à-dire des personnes ne disposant d’aucun document d’identité et ne pouvant donc rapporter la preuve de leur nationalité.

Le Bénin, cadre spécifique de l’étude, est le premier pays en Afrique à avoir adopté un Plan d’Actions national pour l’éradication de l'apatridie.

Toutefois, au-delà de la floraison des initiatives conventionnelles et des programmes élaborés pour réduire voire éradiquer le phénomène, les attentes restent à être comblée.

Ainsi, cette recherche a pour objectif de contribuer à la jouissance équitable et égalitaire des Droits Fondamentaux par toutes personnes physiques.

Et donc, éviter aux personnes concernées les frustrations afférentes à l’apatridie et aux États les conséquences socio-économiques qui en découlent.

Pour ce faire, elle se propose de démontrer les insuffisances du cadre juridique de l'apatridie afin de contribuer à son amélioration.

Plus de détails

Livraison
Envoi en courrier suivi.
Livraison sous 2 à 4 jours en France et dans le monde entier.
Programme de fidélité
Votre panier totalisera 7 points fidélité vous offrant lors de votre prochain achat une réduction de 3,50 €
Avis clients
Soyez le premier à partager votre avis sur ce produit