Evaluation, in vitro, du potentiel du chitosane

58,80 €

61,90 €

-5%

Frais d'envoi limités à 4,90 € pour la France métropolitaine quel que soit le nombre d'articles. Délai de livraison : 2 à 5 jours.
Livraison dans le monde entier.

Contre les champignons responsables des onychomycoses à Constantine, Algérie

Les onychomycoses sont des infections fongiques des ongles, fréquentes, contagieuses, bénignes et chroniques.

Les dermatophytes sont considérés comme les agents pathogènes les plus incriminés.

Les onychomycoses sont souvent observées à un âge avancé et à un stade évolué, rendant leur traitement long et difficile.

Dans ce contexte, l’objectif principal de l’étude, était de produire, à partir de la souche Rhizopus oryzae, un biopolymère approuvé par la FDA : le chitosane.

Ensuite, tester son activité antifongique sur les espèces responsables des onychomycoses à Constantine.

298 échantillons d’ongles infectés, ont été prélevés, au CHUC, et analysés par des méthodes de diagnostic conventionnel et moléculaire (RT-PCR).

Les résultats obtenus ont révélé que T.rubrum était l’espèce prédominante.

Cependant, une variante de cette espèce a été identifiée pour la première fois en Algérie, il s’agit de T.rubrum var.

raubitschekii.Par ailleurs, la mise en évidence de l’activité antifongique sur les espèces les plus incriminées dans les onychomycoses, a révélé un effet significatif avec des CMI respectives de 2.5, 1,25 et 0.62 mg/ml sur T.

rubrum, T.rubrum var.

raubitschekii et T.interdigitale.

Plus de détails

Livraison
Envoi en courrier suivi.
Livraison sous 2 à 4 jours en France et dans le monde entier.
Programme de fidélité
Votre panier totalisera 5 points fidélité vous offrant lors de votre prochain achat une réduction de 2,50 €
Avis clients
Soyez le premier à partager votre avis sur ce produit