Analyse de la variabilité génétique des races ovines algériennes

71,15 €

74,90 €

-5%

Frais d'envoi limités à 4,90 € pour la France métropolitaine quel que soit le nombre d'articles. Délai de livraison : 2 à 5 jours.
Livraison dans le monde entier.

État de la biodiversité

Nous avons cherché à décrire la diversité génétique des populations d'ovins en provenance d'Algérie, du Maroc et de France.

A cet effet, 22 microsatellites ont été utilisés pour le génotypage de 392 animaux appartenant à 5 races de moutons marocains, 6 races de moutons algériens et deux races ovines françaises.

L'hétérozygotie attendue variait de 0,520 (race ovine française Mérinos de Rambouillet) à 0,788 (race ovine algérienne Rembi).

La différenciation génétique FST entre les races et son intervalle de confiance à 95% après 1000 bootstraps était de 0,092 (0,009 à 0,029).

Seize microsatellites ont montré (p <0,05) une déviation à l’équilibre de Hardy-Weinberg, dans l'ensemble de la population.

Le nombre de marqueurs qui étaient en déséquilibre Hardy-Weinberg (p <0,05) dans chaque race a varié entre 4, race Taadmit à 12 loci, dans Boujaâd et D'men du Maroc.

L'arbre phylogénétique construit sur la base de la distance génétique de Nei a montré trois groupes selon le pays d'origine de chaque race.

Le nombre de nœuds de l'arbre était égal au nombre de foyers détectés avec le programme de structure.

Mots clefs : race ovine, microsatellites et caractérisation génétique.

Plus de détails

Livraison
Envoi en courrier suivi.
Livraison sous 2 à 4 jours en France et dans le monde entier.
Programme de fidélité
Votre panier totalisera 7 points fidélité vous offrant lors de votre prochain achat une réduction de 3,50 €
Avis clients
Soyez le premier à partager votre avis sur ce produit