Les cancers du tractus génital féminin : détection de HPV et p16ink4a

52,15 €

54,90 €

-5%

Frais d'envoi limités à 4,90 € pour la France métropolitaine quel que soit le nombre d'articles. Délai de livraison : 2 à 5 jours.
Livraison dans le monde entier.

Etude rétrospective

Le cancer du col de l’utérus occupe le troisième rang des cancers de la femme en Tunisie.

Le rôle des papillomavirus humains (HPV) dans le cancer du col de l’utérus est bien établi.

Dans ce travail, il s’agit d’analyser le profil d’expression de p16INK4A ainsi que le statut de l’infection par le HPV dans les cancers de l’appareil génital féminin au centre Tunisien, y compris les cancers de la vulve, du vagin, de l’endomètre et des ovaires, et en comparant nos résultats avec celles publiés pour le cancer du col de l’utérus.

Nous avons procédé à une étude rétrospective de 39 cas.

L’étude de l’infection par le virus HPV a été effectuée par hybridation in situ et le profil d’expression de p16INK4A par immunohistochimie.

La surexpression de p16INK4A et l’infection à HPV était significativement observée au niveau du carcinome du vagin et d’adénocarcinome de l’endomètre.

Une association entre l’adénocarcinome séreux de l’ovaire et l’expression de p16INK4A et infection à HPV était de 66,6%.

Nos résultats sont proches de ceux rapportés dans la littérature, et l’association avec la cancérogenèse de l’endomètre et du vagin sont comparable à celle observé au niveau du col de l’utérus.

Plus de détails

Livraison
Envoi en courrier suivi.
Livraison sous 2 à 4 jours en France et dans le monde entier.
Programme de fidélité
Votre panier totalisera 5 points fidélité vous offrant lors de votre prochain achat une réduction de 2,50 €
Avis clients
Soyez le premier à partager votre avis sur ce produit