Diversité génétique et fonctionnelles des Pseudomonas fluorescents

85,40 €

89,90 €

-5%

Frais d'envoi limités à 4,90 € pour la France métropolitaine quel que soit le nombre d'articles. Délai de livraison : 2 à 5 jours.
Livraison dans le monde entier.

Identification, classification et charactérisation

Des études moléculaires, analytiques et biologiques des Pseudomonas ont conduit à une comparaison des différentes méthodes de typage.

L’analyse génotypique a montré que la Box-PCR révèle une multitude de profils.

D'autre part, l’isoélectrofocalisation a pu générer 17 sidérovars et la méthode d’incorporation croisée du fer radioactif a pu assigner tous les sidérotypes à des espèces bien définies.

Afin de déceler les différentes activités que possèdent les souches de Pseudomonas fluorescents, les 66 isolats ont été testés pour la production de pyoverdines, des enzymes et/ou phytohormones.

Sur les 66 isolats, 56 souches solubilisent le phosphate, 50 souches produisent l’auxine, 62 produisent des bactériocines et 34 isolats produisent la N-acyl homosérine lactone tandis que 30 des isolats sont capables d'interférer avec la NAHL.

D’un autre côté, l’influence des métaux lourds sur la croissance et la production de pyoverdine a été étudiée.

La concentration la plus élevée de sidérophores a été obtenue pour l’isolat PsC132 dans un milieu supplémenté de Mn (II).

L'augmentation de la concentration en fer éteint la fluorescence en particulier à une concentration supérieure à 20 µM.

Plus de détails

Livraison
Envoi en courrier suivi.
Livraison sous 2 à 4 jours en France et dans le monde entier.
Programme de fidélité
Votre panier totalisera 8 points fidélité vous offrant lors de votre prochain achat une réduction de 4,00 €
Avis clients
Soyez le premier à partager votre avis sur ce produit