Syndrome des ovaires polykystiques et excès pondéral, quels risques ?

37,90 €

39,90 €

-5%

Frais d'envoi limités à 4,90 € pour la France métropolitaine quel que soit le nombre d'articles. Délai de livraison : 2 à 5 jours.
Livraison dans le monde entier.

Le syndrome des ovaires polykystiques (SOPK) et l’excès pondéral sont associés à des anomalies métaboliques et un risque cardiovasculaire élevé.

Notre objectif était d’analyser les profils métabolique, inflammatoire et le risque cardiovasculaire des femmes présentant une association de ces deux entités.

Au total, 85 femmes ont été réparties en 4 groupes selon la présence ou l’absence d’un SOPK et/ou un excès pondéral.

Les hyperlipidémies étaient significativement plus fréquentes dans les 2 groupes avec excès pondéral, avec une insulinorésistance et une inflammation infraclinique plus élevées.

L’association SOPK-excès pondéral semblerait être plus à risque cardiovasculaire que les autres groupes.

Chez les patientes en excès pondéral avec SOPK, il y aurait un cumul des anomalies classiques associées au SOPK et d’autres en rapport avec l’excès pondéral.

Plus de détails

Livraison
Envoi en courrier suivi.
Livraison sous 2 à 4 jours en France et dans le monde entier.
Programme de fidélité
Votre panier totalisera 3 points fidélité vous offrant lors de votre prochain achat une réduction de 1,50 €
Avis clients
Soyez le premier à partager votre avis sur ce produit