Les contraintes abiotiques: La salinité

46,55 €

49,00 €

-5%

Frais d'envoi limités à 4,90 € pour la France métropolitaine quel que soit le nombre d'articles. Délai de livraison : 2 à 5 jours.
Livraison dans le monde entier.

Bases physiologiques, Biochimiques et moléculaires de la toxicité des sels chez la laitue (Lactuca sativa L.)

Deux variétés de laitue différentes par leur sensibilité à la salinité (Vert et Romaine) ont été cultivées dans un milieu hydroponique additionné ou non de sel, sous conditions contrôlées de serre.

La variété Vert montre une meilleure croissance à 100 mM NaCl.

Cette tolérance est liée à sa capacité d’accumuler la proline, de limiter l’accumulation de Na+, de lignine et de MDA, d’accumuler des caroténoïdes totaux et d’acides phénoliques notamment le CGA associée avec une augmentation de l’activité SOD.

Cette étude suggère que la SOD et l’acide chlorogénique représentent les déterminants les plus importants de la tolérance à NaCl, chez la laitue.

La comparaison de l’effet de NaCl et Na2SO4 révèlent que la forte réduction de la croissance en réponse à Na2SO4 est attribuée à la forte accumulation de Na+, à la diminution de la nutrition potassique et calcique, à la réduction de l’assimilation photosynthétique et de la conductance stomatique, à une augmentation importante du contenu en MDA associé à une réduction de l’activité de la GPX, à la réduction de CGA, à l’induction de la lignification associée à un phénomène de brunissement racinaire et à une surexpression du gène de la PPO.

Plus de détails

Livraison
Envoi en courrier suivi.
Livraison sous 2 à 4 jours en France et dans le monde entier.
Programme de fidélité
Votre panier totalisera 4 points fidélité vous offrant lors de votre prochain achat une réduction de 2,00 €
Avis clients
Soyez le premier à partager votre avis sur ce produit