Animalité et Bestialité dans la Bête humaine et L'homme qui tue

93,10 €

98,00 €

-5%

Livraison dans le monde entier.
Frais d'envoi limités à 4,90 € pour la France métropolitaine quel que soit le nombre d'articles. Délai de livraison : 2 à 5 jours.

Figures de l'animalité et de la bestialité dans la Bête humaine d'Émile Zola et l'Homme qui tue d'Hector France

Cette thèse de doctorat porte sur l’analyse du thème de l’animalité et de la bestialité dans L’Homme qui tue d’Hector France, roman écrit en 1878 et La Bête humaine d’Émile Zola, roman qui date de 1890.

Ces œuvres constituent deux regards croisés sur la France, l’un sur un pays vu de l’intérieur et l’autre sur un pays diagnostiqué à la lumière de sa politique coloniale.

L’enjeu est de mettre en relief jusqu’à quel point ces deux œuvres contemporaines l’une de l’autre, à la fois se répondent mutuellement et se séparent inéluctablement.

Dans leurs parcours, dans leurs positions politiques et idéologiques, dans leurs rapports à la France, dans leurs modes d’intervention dans l’actualité brûlante de l’époque, tout sépare France et Zola.

Mais à force de creuser dans les différences, des ressemblances peuvent surgir.

Au-delà de la parenté thématique de leurs œuvres dans le récit qu’elles font de la condition humaine à l’aune de l’animalité et de la bestialité, des accointances qui se tissent, de près ou de loin, entre les figures auxquelles donne lieu la métaphore de la bête humaine, des destinées similaires sinon identiques de certains personnages, les écarts sont si importants pour ose

Plus de détails

Livraison
Envoi en courrier suivi.
Livraison sous 2 à 4 jours en France et dans le monde entier.
Programme de fidélité
Votre panier totalisera 9 points fidélité vous offrant lors de votre prochain achat une réduction de 4,50 €
Avis clients
Soyez le premier à partager votre avis sur ce produit