Le rôle de la société civile burkinabè dans la lutte anti-corruption

47,40 €

49,90 €

-5%

Livraison dans le monde entier.
Frais d'envoi limités à 4,90 € pour la France métropolitaine quel que soit le nombre d'articles. Délai de livraison : 2 à 5 jours.

de l'expérience du REN-LAC à la proposition d'une ONG tchadienne

La corruption existe dans tous les pays du monde, mais elle est plus accentuée dans certains pays, notamment ceux de l’Afrique subsaharienne.

La société civile a décidé de combattre ce fléau afin de pallier aux insuffisances des actions étatiques.

L’engagement de la société civile est déterminant.

En effet, elle joue un rôle essentiel de veille et d’alerte par lequel les citoyens prennent conscience des effets désastreux de la corruption, dont ils sont les premières victimes.

En tant que contre pouvoir social, la société civile a la possibilité de contraindre les Etats à procéder à des réformes institutionnelles, organisationnelles et législatives essentielles pour lutter efficacement contre la corruption.

Au Burkina Faso, une vingtaine d’organisations de la société civile ont mis en place, le Réseau National de Lutte Anti-corruption (REN-LAC).

La présente étude met en exergue les actions du REN-LAC ayant abouti à l’éveil des consciences citoyennes contre la corruption ainsi que le renforcement de la lutte anti-corruption au Burkina Faso et pose les bases pour la préfiguration d’une ONG tchadienne de lutte anti-corruption.

Plus de détails

Livraison
Envoi en courrier suivi.
Livraison sous 2 à 4 jours en France et dans le monde entier.
Programme de fidélité
Votre panier totalisera 4 points fidélité vous offrant lors de votre prochain achat une réduction de 2,00 €
Avis clients
Soyez le premier à partager votre avis sur ce produit