Impact du braconnage sur la faune dans le Parc National de Campo-Ma'an

34,10 €

35,90 €

-5%

Frais d'envoi limités à 4,90 € pour la France métropolitaine quel que soit le nombre d'articles. Délai de livraison : 2 à 5 jours.
Livraison dans le monde entier.

Le braconnage est un problème environnemental qui se pose aujourd’hui avec acuité en Afrique Centrale.

Les zones périphériques des aires protégées deviennent de véritables pôles d’attraction où se développe un marché “ noir”, spécialement la viande de brousse et d’autres produits fauniques, les pointes d’ivoires, la peau de panthère et les spécimens vivants.

La présente étude consistait au suivi des chasseurs en forêt, aux entretiens semi- structurés, aux opérations de cartographie.

Le céphalophe bleu (Cephalophus monticola) est l’espèce la plus prisée, suivi des rongeurs et des primates.

Les femelles sont les plus prélevées, (52,36%) dont 21,29% de femelles gestantes et 43,92% de mâles.

La chasse n’est pas sélective, les animaux de tout âge sont abattus : 51% de spécimens abattus sont subadultes, n’ayant pas atteint l’âge de procréation et 20,6 % d’âge jeune.

Il ressort de la cartographie que les zones de chasse s’étendent dans les zones agro forestières (AF), dans les UFAs, empiètent ou s’étendent entièrement à l’intérieur du Parc.

La distribution spatiale de la faune mammalienne présente de très faibles indices kilométriques d’abondance aux corridors Nord-ouest et Nord-est du parc.

Plus de détails

Livraison
Envoi en courrier suivi.
Livraison sous 2 à 4 jours en France et dans le monde entier.
Programme de fidélité
Votre panier totalisera 3 points fidélité vous offrant lors de votre prochain achat une réduction de 1,50 €
Avis clients
Soyez le premier à partager votre avis sur ce produit