Potentielle utilisation des antigènes salivaires de la mouche tsé-tsé

71,15 €

74,90 €

-5%

Frais d'envoi limités à 4,90 € pour la France métropolitaine quel que soit le nombre d'articles. Délai de livraison : 2 à 5 jours.
Livraison dans le monde entier.

Développement de biomarqueur d’exposition aux tsé-tsé chez le bovin et identification de candidats salivaires vaccinaux

En absence d'un vaccin, la méthode de choix dans la lutte contre les trypanosomoses animales africaines est la lutte contre les glossines, les principaux vecteurs de ces maladies.

Le piégeage qui est la méthode de référence dans le choix des zones prioritaires pour l’implantation des campagnes de lutte anti-vectorielle ou pour évaluer leurs impacts, présentent des limites.

L’objectif de ce travail était d’explorer le potentiel des antigènes de glossines et d’identifier des antigènes salivaires comme candidats vaccins.

L’analyse de la réponse contre les antigènes salivaires de glossines (i) a permis de discriminer les bovins exposés aux piqûres de mouches tsé-tsé des non exposés et (ii) synchronise bien avec les niveaux d’exposition aux tsé-tsé, comme attendu pour un biomarqueur d'exposition.

De ce fait, ce biomarqueur pourrait être une bonne méthode alternative ou complémentaire aux piégeages.

Bien qu’aucune protection n’ait pu être observée avec les antigènes salivaires totaux, l’approche développée au cours de cette thèse pourrait être poursuivie par l’étude de certaines protéines salivaires spécifiques afin d’identifier de potentiels candidats comme cibles vaccinales.

Plus de détails

Livraison
Envoi en courrier suivi.
Livraison sous 2 à 4 jours en France et dans le monde entier.
Programme de fidélité
Votre panier totalisera 7 points fidélité vous offrant lors de votre prochain achat une réduction de 3,50 €
Avis clients
Soyez le premier à partager votre avis sur ce produit