Prix réduit ! Asmara et les causes perdues de Jean-Christophe Rufin
Partager cet article

Asmara et les causes perdues de Jean-Christophe Rufin

Jean-Christophe Rufin   Gallimard / Folio   2001   304 pages  

Récit d'un fiasco humanitaire en Corne de l'Afrique.

Jean-Christophe Ruffin tire de son expérience avec Médecins sans frontières puis Action contre la faim un beau roman, riche et instructif sur les rouages des ONG et l'engagement politique en faveur de l'action humanitaire.

Asmara, ancienne capitale coloniale italienne, dresse encore sur le sol d'Afrique ses palais romains, ses villas toscanes et ses colonnades vénitiennes. C'est dans ce décor baroque et nostalgique, isolé du monde par trente ans de guerre civile, que débarque, en 1985, un groupe d'humanitaires français, venus porter secours aux victimes d'une invisible famine qui fait rage quelque part, loin sur les hauts plateaux arides qui entourent la ville.

Hilarion Grigorian, Arménien d'Érythrée, né avec le siècle, se fait, jour après jour, le narrateur cocasse de cette mission humanitaire avec ses querelles internes, ses passions intimes et tous les obstacles nés des manipulations politiques opérées par le gouvernement.

Ce roman est un témoignage direct qui met pour la première fois en scène de l'intérieur cette génération orpheline des idéologies, qui a perdu les causes traditionnelles de l'engagement et qui les cherche du côté de l'action humanitaire.

Mais c'est aussi l'évocation d'une Éthiopie qui, depuis des siècles, par la beauté de ses peuples, la force de ses paysages et la puissance de sa spiritualité rend fous d'amour ceux qui s'aventurent jusqu'à elle.

Envoi en courrier suivi.
Livraison sous 2 à 4 jours en France et dans le monde entier.

Plus de détails

7,13 €

-5%

7,50 €

Participation forfaitaire unique aux frais d'expédition de 3 € (9 € pour l'étranger) quel que soit le nombre d'articles. Envoi en courrier suivi. Livraison sous 2 à 4 jours.


Cadeau
En savoir plus Asmara et les causes perdues de Jean-Christophe Rufin

Jean-Christophe Rufin, médecin, voyageur, écrivain, a publié aux Éditions Gallimard L’Abyssin, prix Goncourt du premier roman et prix Méditerranée, Sauver Ispahan, Asmara ou Les causes perdues, prix Interallié, Rouge Brésil, prix Goncourt 2001, Globalia, La salamandre, Un léopard sur le garrot, Le parfum d’Adam, Katiba, et Sept histoires qui reviennent de loin.

Il est membre de l’Académie française depuis 2008.

Avis Asmara et les causes perdues de Jean-Christophe Rufin
Noter / écrire un commentaire
Asmara et les causes perdues de Jean-Christophe Rufin

Asmara et les causes perdues de Jean-Christophe Rufin

Récit d'un fiasco humanitaire en Corne de l'Afrique.

Jean-Christophe Ruffin tire de son expérience avec Médecins sans frontières puis Action contre la faim un beau roman, riche et instructif sur les rouages des ONG et l'engagement politique en faveur de l'action humanitaire.

Asmara, ancienne capitale coloniale italienne, dresse encore sur le sol d'Afrique ses palais romains, ses villas toscanes et ses colonnades vénitiennes. C'est dans ce décor baroque et nostalgique, isolé du monde par trente ans de guerre civile, que débarque, en 1985, un groupe d'humanitaires français, venus porter secours aux victimes d'une invisible famine qui fait rage quelque part, loin sur les hauts plateaux arides qui entourent la ville.

Hilarion Grigorian, Arménien d'Érythrée, né avec le siècle, se fait, jour après jour, le narrateur cocasse de cette mission humanitaire avec ses querelles internes, ses passions intimes et tous les obstacles nés des manipulations politiques opérées par le gouvernement.

Ce roman est un témoignage direct qui met pour la première fois en scène de l'intérieur cette génération orpheline des idéologies, qui a perdu les causes traditionnelles de l'engagement et qui les cherche du côté de l'action humanitaire.

Mais c'est aussi l'évocation d'une Éthiopie qui, depuis des siècles, par la beauté de ses peuples, la force de ses paysages et la puissance de sa spiritualité rend fous d'amour ceux qui s'aventurent jusqu'à elle.

Noter / écrire un commentaire