Prix réduit ! Si la cour du mouton est sale, ce n'est pas au porc de le dire de Florent Couao- Zotti
Partager cet article

Si la cour du mouton est sale, ce n'est pas au porc de le dire de Florent Couao-Zotti

Florent Couao-Zotti   Le Serpent à Plumes   2010   202 pages  

Florent Couao-Zotti nous emmène à Cotonou pour un polar sacrément bien ficelé où la violence extrême, la corruption, la sexualité sont les signes d’une société en pleine décomposition.

Il y a d'abord une miss, belle et longiligne, qu'on retrouve mutilée sur la berge de Cotonou. Il y a ensuite une autre galante, toute aussi irrésistible, qui vient proposer à un homme d'affaires libanais d'échanger de l'argent contre une valise de cocaïne. Il y a enfin un détective privé, contacté par une troisième chérie, qui voudrait un acquéreur pour la même poussière d'ange.

Par-dessus le marché, deux flics de la brigade des stupéfiants sont prêts à bousculer les habitudes établies dans la hiérarchie. Ils refusent de faire ami-ami avec les trafiquants et s'engagent dans une course-poursuite contre le principal suspect : Smaïn, l'homme d'affaires.

Mais les nuits à Cotonou ont de multiples saveurs, qu'elles proviennent des fantômes teigneux, des amazones ou des populations elles-mêmes. Des gens qui aiment se rendre justice et charcuter au couteau tous ceux qui, dans leurs quartiers, sont surpris en flagrant délit de «pagaille nocturne».

Pour eux, personne ne peut leur donner de leçon : si la cour du mouton est sale, ce n'est pas au porc de le dire !

Envoi en courrier suivi.
Livraison sous 2 à 4 jours en France et dans le monde entier.

Plus de détails

Programme de fidélité - Votre panier totalisera 1 point fidélité vous offrant lors de votre prochain achat une réduction de 0,50 €.


15,20 €

-5%

16,00 €

Participation forfaitaire unique aux frais d'expédition de 3 € (9 € pour l'étranger) quel que soit le nombre d'articles. Envoi en courrier suivi. Livraison sous 2 à 4 jours.


Cadeau
En savoir plus Si la cour du mouton est sale, ce n'est pas au porc de le dire de Florent Couao-Zotti

Né à Pobé au Bénin, Florent Couao-Zotti suit des études de lettres et devient journaliste (en particulier dans des publications satiriques, Canard du Golfe ou Abito), puis professeur.

Demeurant à Cotonou, il se consacre à l’écriture, qu’il décline à travers pièces de théâtre, bandes dessinées et surtout romans (Notre pain de chaque nuit en 1998, Le Cantique des cannibales, Poulet-bicyclette et Cie en 2008) et nouvelles.

En 2011, il s’intéresse au roman policier (Si la cour du mouton est sale, ce n’est pas au porc de le dire).

Avis Si la cour du mouton est sale, ce n'est pas au porc de le dire de Florent Couao-Zotti
Noter / écrire un commentaire
Si la cour du mouton est sale, ce n'est pas au porc de le dire de Florent Couao-Zotti

Si la cour du mouton est sale, ce n'est pas au porc de le dire de Florent Couao-Zotti

Florent Couao-Zotti nous emmène à Cotonou pour un polar sacrément bien ficelé où la violence extrême, la corruption, la sexualité sont les signes d’une société en pleine décomposition.

Il y a d'abord une miss, belle et longiligne, qu'on retrouve mutilée sur la berge de Cotonou. Il y a ensuite une autre galante, toute aussi irrésistible, qui vient proposer à un homme d'affaires libanais d'échanger de l'argent contre une valise de cocaïne. Il y a enfin un détective privé, contacté par une troisième chérie, qui voudrait un acquéreur pour la même poussière d'ange.

Par-dessus le marché, deux flics de la brigade des stupéfiants sont prêts à bousculer les habitudes établies dans la hiérarchie. Ils refusent de faire ami-ami avec les trafiquants et s'engagent dans une course-poursuite contre le principal suspect : Smaïn, l'homme d'affaires.

Mais les nuits à Cotonou ont de multiples saveurs, qu'elles proviennent des fantômes teigneux, des amazones ou des populations elles-mêmes. Des gens qui aiment se rendre justice et charcuter au couteau tous ceux qui, dans leurs quartiers, sont surpris en flagrant délit de «pagaille nocturne».

Pour eux, personne ne peut leur donner de leçon : si la cour du mouton est sale, ce n'est pas au porc de le dire !

Noter / écrire un commentaire
3 autres oeuvres Florent Couao-Zotti