Prix réduit ! Paroles de sang de Valentin Ollessongo Agrandir l'image

Paroles de sang de Valentin Ollessongo

Cette évocation poétique proche de l’épopée est l’hommage posthume à un père qui dévoile l’intimité d’un grand homme, redoutable, d’esprit frondeur, mais lumineux, convaincu, malgré lui, de la limite de son audace face à la mort; en l’occurrence, celle de son jeune frère.

Encore une fois, ce ne fut pas uniquement un point d’honneur, ni une simple question de choix, pour lui, mais la nécessité et la contingence de sa raison d’être, à savoir : ramener, coûte que coûte, le jeune marin en fin de parcours dans leur petit village sur la colline.

Sa détermination l’aura aidé, somme toute, à transcender le seuil d’une épreuve aussi subliminale, mais en serait-il autrement, si dans sa vie, l’homme considérait, déjà, qu’il n’y avait rien de plus noble et fantastique que la pugnacité de l’humain face à l’épreuve ?

Pour son coup d’essai, ce communicateur fils et petit-fils de chef de tribus a voulu aussi resituer la descendance d’une famille issue des gens d’eau, basés, depuis fort longtemps, à Oyo (Poro) et éclairer la lanterne de l’opinion sur la fausse assertion selon laquelle ce petit village qui s’identifiait au bac sur l’Alima serait à l’origine un campement de vagabonds.

L’auteur nous présente, également, quelques textes de conviction et de partage d’une expression sentimentale dense avec des hommes et des femmes qui ont marqué son parcours.

Envoi en courrier suivi.
Livraison sous 2 à 4 jours en France et dans le monde entier.

Plus de détails

Programme de fidélité - Votre panier totalisera 1 point fidélité vous offrant lors de votre prochain achat une réduction de 0,50 €.


14,25 €

-5%

15,00 €

Participation forfaitaire unique aux frais d'expédition de 3 € (6 € pour l'étranger) quel que soit le nombre d'articles. Envoi en courrier suivi. Livraison sous 2 à 4 jours.

Fiche technique Paroles de sang de Valentin Ollessongo
Auteur Valentin Ollessongo
Pays Congo Brazzaville Congo Brazzaville
Editeur Cyr Editions
Année 2012
Parution 02/2012
En savoir plus Paroles de sang de Valentin Ollessongo

Né à Oyo Biala (département de la Cuvette), au Congo, Valentin Ollessongo a fait ses premiers pas à l’école primaire de Sainte-Radegonde, au collège d’Oyo, puis au Lycée Savorgnan De Brazza.

Il a terminé un doctorat de troisième cycle, information et communication (Grenoble 3), une maîtrise en littérature comparée (Limoges) et un diplôme d’études supérieures en relations publiques et communication de l’I.s.e.r.p (Paris), en France.

Conseil en relations publiques et communication, journaliste, enseignant à l’Université Marien Ngouabi, il a fait un bref passage à l’Unicef, puis à la direction générale de la Télévision nationale congolaise, avant d’amorcer une carrière diplomatique à Dakar où il est, actuellement, ambassadeur.

Avis Paroles de sang de Valentin Ollessongo
Noter / écrire un commentaire
Paroles de sang de Valentin Ollessongo

Paroles de sang de Valentin Ollessongo

Cette évocation poétique proche de l’épopée est l’hommage posthume à un père qui dévoile l’intimité d’un grand homme, redoutable, d’esprit frondeur, mais lumineux, convaincu, malgré lui, de la limite de son audace face à la mort; en l’occurrence, celle de son jeune frère.

Encore une fois, ce ne fut pas uniquement un point d’honneur, ni une simple question de choix, pour lui, mais la nécessité et la contingence de sa raison d’être, à savoir : ramener, coûte que coûte, le jeune marin en fin de parcours dans leur petit village sur la colline.

Sa détermination l’aura aidé, somme toute, à transcender le seuil d’une épreuve aussi subliminale, mais en serait-il autrement, si dans sa vie, l’homme considérait, déjà, qu’il n’y avait rien de plus noble et fantastique que la pugnacité de l’humain face à l’épreuve ?

Pour son coup d’essai, ce communicateur fils et petit-fils de chef de tribus a voulu aussi resituer la descendance d’une famille issue des gens d’eau, basés, depuis fort longtemps, à Oyo (Poro) et éclairer la lanterne de l’opinion sur la fausse assertion selon laquelle ce petit village qui s’identifiait au bac sur l’Alima serait à l’origine un campement de vagabonds.

L’auteur nous présente, également, quelques textes de conviction et de partage d’une expression sentimentale dense avec des hommes et des femmes qui ont marqué son parcours.

Noter / écrire un commentaire