Prix réduit ! Ce qu'on peut lire dans l'air de Dinaw Mengestu
Partager cet article

Ce qu'on peut lire dans l'air de Dinaw Mengestu

Dinaw Mengestu   Albin Michel   2011   384 pages  

Il y a de l'électricité dans l'air !

L'écrivain d'origine éthiopienne Dinaw Mengestu confirme tous les espoirs qu'avait suscité son livre Les Belles Choses que porte le ciel, Prix du meilleur premier roman étranger.

Ce qu'on peut lire dans l'air est un copieux second roman qui aborde les thèmes de l'exil et de l'effritement du couple à travers deux histoires qui s'entrechoquent.

Celle des parents de Jonas qui, au début des années 80, quittent la révolution éthiopienne pour se réfugier dans le Midwest américain, l'adaptation à l'american way of life est rude, le couple s'entre-déchire et court à la catastrophe.

De son côté, Jonas décrit sa première relation amoureuse durable, qui très vite, tombe dans l'incompréhension et le mutisme.

L'écriture fluide de Mengestu apporte force et réalisme aux situations vécues, on se surprend à faire corps avec Jonas, à souhaiter qu'il dompte ses vieux démons. Mais l'histoire familiale est lourde à porter...
Ou est-ce le poids de l'exil qui rend la vie de couple plus difficile ?

A vous de juger dans ce roman subtil qui ravira ceux qui aiment sonder les profondeurs de l'âme.

Envoi en courrier suivi.
Livraison sous 2 à 4 jours en France et dans le monde entier.

Plus de détails

Programme de fidélité - Votre panier totalisera 2 points fidélité vous offrant lors de votre prochain achat une réduction de 1,00 €.


20,90 €

-5%

22,00 €

Participation forfaitaire unique aux frais d'expédition de 3 € (9 € pour l'étranger) quel que soit le nombre d'articles. Envoi en courrier suivi. Livraison sous 2 à 4 jours.

En savoir plus Ce qu'on peut lire dans l'air de Dinaw Mengestu

Né à Addis-Abeba en 1978, avant d'émigrer aux États-Unis avec sa famille l'année suivante, Dinaw Mengestu est l'auteur des Belles choses que porte le ciel (2007, Prix du Premier Roman étranger, sélectionné par le magazine LIRE parmi les vingt meilleurs livres de l'année) et Ce qu'on peut lire dans l'air (2011, Prix Mahogany).

Distingué en 2007 par la National Book Foundation comme l'un des cinq meilleurs jeunes auteurs américains, puis en 2010 par le New Yorker qui le sélectionne parmi les vingt meilleurs écrivains américains de moins de 40 ans, Dinaw Mengestu a été élu en 2012 parmi les lauréats des « genius grants » attribués chaque année par la prestigieuse MacArthur Foundation. 

Avis Ce qu'on peut lire dans l'air de Dinaw Mengestu
Noter / écrire un commentaire
Ce qu'on peut lire dans l'air de Dinaw Mengestu

Ce qu'on peut lire dans l'air de Dinaw Mengestu

Il y a de l'électricité dans l'air !

L'écrivain d'origine éthiopienne Dinaw Mengestu confirme tous les espoirs qu'avait suscité son livre Les Belles Choses que porte le ciel, Prix du meilleur premier roman étranger.

Ce qu'on peut lire dans l'air est un copieux second roman qui aborde les thèmes de l'exil et de l'effritement du couple à travers deux histoires qui s'entrechoquent.

Celle des parents de Jonas qui, au début des années 80, quittent la révolution éthiopienne pour se réfugier dans le Midwest américain, l'adaptation à l'american way of life est rude, le couple s'entre-déchire et court à la catastrophe.

De son côté, Jonas décrit sa première relation amoureuse durable, qui très vite, tombe dans l'incompréhension et le mutisme.

L'écriture fluide de Mengestu apporte force et réalisme aux situations vécues, on se surprend à faire corps avec Jonas, à souhaiter qu'il dompte ses vieux démons. Mais l'histoire familiale est lourde à porter...
Ou est-ce le poids de l'exil qui rend la vie de couple plus difficile ?

A vous de juger dans ce roman subtil qui ravira ceux qui aiment sonder les profondeurs de l'âme.

Noter / écrire un commentaire
1 autre oeuvre Dinaw Mengestu