Prix réduit ! Nous, enfants de la tradition de Gaston-Paul Effa
Partager cet article

Nous, enfants de la tradition de Gaston-Paul Effa

Gaston-Paul Effa   Anne Carrière   2008   164 pages  

Osele, un ingénieur émigré et marié à une Française, voit son couple se défaire sous la pression des demandes venues du continent africain.

Nous, enfants de la tradition de Gaston-Paul Effa dénonce tout haut ce que beaucoup d’exilés africains vivent tout bas : la contrainte d’adresser des sommes importantes à leur famille et à leurs proches demeurés au pays.

C'est un fait dont on parle trop rarement : au moins un Africain émigré sur deux adresse les trois quarts de son salaire à sa famille restée sur le continent afin d'assurer sa subsistance.

Enfant de la tradition, Osele, l'aîné de trente-trois enfants, est envoyé en France, où il fait de brillantes études d'ingénieur. Marié à une Française, père de deux enfants, il expédie tout son salaire en Afrique, ce qui le mène à la rupture conjugale.

Le narrateur n'a de cesse de se justifier en remontant le cours de sa mémoire, dégageant peu à peu le modeste gisement d'une existence vouée au respect de la tradition.

Cet homme dénué d'agressivité, qui n'élève jamais la voix, avec quel acharnement il dénonce la perpétuation d'un héritage ! Souvent, il invoque la peur, sa peur.

Au fil des mots, il redessine le trajet de sa vie, à laquelle il offre un contour neuf, une nouvelle dignité. Mais un homme seul peut-il s'opposer à un peuple conservateur qui a tout intérêt à entretenir une telle dépendance ?

Menacé de mort, frappé par la maladie, Osele exprime la dérision d'un combat inégal.

Envoi en courrier suivi.
Livraison sous 2 à 4 jours en France et dans le monde entier.

Plus de détails

Ce produit n'est plus en stock

Programme de fidélité - Votre panier totalisera 1 point fidélité vous offrant lors de votre prochain achat une réduction de 0,50 €.


16,15 €

-5%

17,00 €

Participation forfaitaire unique aux frais d'expédition de 3 € (9 € pour l'étranger) quel que soit le nombre d'articles. Envoi en courrier suivi. Livraison sous 2 à 4 jours.

En savoir plus Nous, enfants de la tradition de Gaston-Paul Effa

Né à Yaoundé, Gaston-Paul Effa est élevé par les religieuses auxquelles ses parents l’ont confié.

Destiné à la prêtrise, il vient en France afin de suivre des études de théologie mais il choisit la philosophie qu’il enseigne aujourd’hui dans l’Est de la France.

Depuis Tout ce bleu en 1996 et Mâ en 1998, il poursuit une oeuvre essentiellement romanesque (Le cri que tu pousses ne réveillera personne, Cheval-Roi).

Gaston-Paul Effa est aussi critique littéraire et cuisinier, et a créé à Sarrebourg un restaurant associatif à visée humanitaire.

Avis Nous, enfants de la tradition de Gaston-Paul Effa
Noter / écrire un commentaire
Nous, enfants de la tradition de Gaston-Paul Effa

Nous, enfants de la tradition de Gaston-Paul Effa

Osele, un ingénieur émigré et marié à une Française, voit son couple se défaire sous la pression des demandes venues du continent africain.

Nous, enfants de la tradition de Gaston-Paul Effa dénonce tout haut ce que beaucoup d’exilés africains vivent tout bas : la contrainte d’adresser des sommes importantes à leur famille et à leurs proches demeurés au pays.

C'est un fait dont on parle trop rarement : au moins un Africain émigré sur deux adresse les trois quarts de son salaire à sa famille restée sur le continent afin d'assurer sa subsistance.

Enfant de la tradition, Osele, l'aîné de trente-trois enfants, est envoyé en France, où il fait de brillantes études d'ingénieur. Marié à une Française, père de deux enfants, il expédie tout son salaire en Afrique, ce qui le mène à la rupture conjugale.

Le narrateur n'a de cesse de se justifier en remontant le cours de sa mémoire, dégageant peu à peu le modeste gisement d'une existence vouée au respect de la tradition.

Cet homme dénué d'agressivité, qui n'élève jamais la voix, avec quel acharnement il dénonce la perpétuation d'un héritage ! Souvent, il invoque la peur, sa peur.

Au fil des mots, il redessine le trajet de sa vie, à laquelle il offre un contour neuf, une nouvelle dignité. Mais un homme seul peut-il s'opposer à un peuple conservateur qui a tout intérêt à entretenir une telle dépendance ?

Menacé de mort, frappé par la maladie, Osele exprime la dérision d'un combat inégal.

Noter / écrire un commentaire
7 autres oeuvres Gaston-Paul Effa