Prix réduit ! Ballet noir à Château-Rouge de Achille F. Ngoye
Partager cet article

Ballet noir à Château-Rouge de Achille F. Ngoye

Achille F. Ngoye   Gallimard / Série Noire   2001   256 pages  

Kalogun est chargé de retrouver l’auteur des malheurs qui ont frappé la vie de Djeli Diawara, soudainement disparu à la suite de contrôles dérangeants.

Une photo le représentant, en compagnie d’une cinquantaine d’Africains, regroupés sur le parvis de l’église Saint-Bernard à Paris, sert de premier indice à une enquête pour le moins mouvementée, ponctuée d'embûches et jonchée de cadavres...

« Un bref instant, Kalogun fut tenté de recourir à sa corde. Pour une proie aussi facile, n'importe quel nœud, et pas forcément celui du pendu, remettrait les marquoirs à égalité. 

Il suffisait de dérouler le lasso jusqu'à la tête inclinée, glisser le nœud autour du colbac, tirer, attendre. En sifflotant, selon l'humeur du moment, soit un bikutsi corrosif de Cyril Effala, soit un tube gnan-gnan de Koffi Olomidé... 

Mais le dégénéré ne méritait pas de traitement de faveur. D'ailleurs, il souillerait la corde.» 

Envoi en courrier suivi.
Livraison sous 2 à 4 jours en France et dans le monde entier.

Plus de détails

5,75 €

-5%

6,05 €

Participation forfaitaire unique aux frais d'expédition de 3 € (9 € pour l'étranger) quel que soit le nombre d'articles. Envoi en courrier suivi. Livraison sous 2 à 4 jours.

En savoir plus Ballet noir à Château-Rouge de Achille F. Ngoye

Né à Likasi, en République démocratique du Congo (ex-Zaïre), Achille Ngoye a tout d’abord exercé la profession de journaliste à Kinshasa.

Venu à Paris en 1982, il est chroniqueur dans le domaine musical. 

Nouvelliste et romancier, il privilégie le genre policier. Il est le premier écrivain africain à voir ses titres figurer dans la célèbre collection « Série noire », créée en 1945 par Marcel Duhamel.

Avis Ballet noir à Château-Rouge de Achille F. Ngoye
Noter / écrire un commentaire
Ballet noir à Château-Rouge de Achille F. Ngoye

Ballet noir à Château-Rouge de Achille F. Ngoye

Kalogun est chargé de retrouver l’auteur des malheurs qui ont frappé la vie de Djeli Diawara, soudainement disparu à la suite de contrôles dérangeants.

Une photo le représentant, en compagnie d’une cinquantaine d’Africains, regroupés sur le parvis de l’église Saint-Bernard à Paris, sert de premier indice à une enquête pour le moins mouvementée, ponctuée d'embûches et jonchée de cadavres...

« Un bref instant, Kalogun fut tenté de recourir à sa corde. Pour une proie aussi facile, n'importe quel nœud, et pas forcément celui du pendu, remettrait les marquoirs à égalité. 

Il suffisait de dérouler le lasso jusqu'à la tête inclinée, glisser le nœud autour du colbac, tirer, attendre. En sifflotant, selon l'humeur du moment, soit un bikutsi corrosif de Cyril Effala, soit un tube gnan-gnan de Koffi Olomidé... 

Mais le dégénéré ne méritait pas de traitement de faveur. D'ailleurs, il souillerait la corde.» 

Noter / écrire un commentaire
1 autre oeuvre Achille F. Ngoye