Prix réduit ! La recherche de l'équilibre contractuel dans le cautionnement de Guy Dibangue
Partager cet article

La recherche de l'équilibre contractuel dans le cautionnement de Guy Dibangue

Guy Dibangue   L'Harmattan   2017   456 pages  
Le cautionnement est actuellement la sûreté qu'exigent de préférence les banques des emprunteurs.

Si le législateur français semble surprotéger la caution par rapport au créancier, c'est l'inverse qui a été retenu par le législateur OHADA.

Dans les deux cas, c'est le déséquilibre entre la protection raisonnable de la caution et la préservation des intérêts des créanciers.

Suivant les récentes évolutions législatives en France et en droit OHADA, cette thèse vise l'équilibre contractuel du cautionnement dans une démarche de modernisation et de rationalisation de cette sûreté.

Envoi en courrier suivi.
Livraison sous 2 à 4 jours en France et dans le monde entier.

Plus de détails

Programme de fidélité - Votre panier totalisera 3 points fidélité vous offrant lors de votre prochain achat une réduction de 1,50 €.


Disponible également en numérique.
En savoir plus sur les livres numériques, cliquez ici

39,90 €

-5%

42,00 €

Participation forfaitaire unique aux frais d'expédition de 3 € (9 € pour l'étranger) quel que soit le nombre d'articles. Envoi en courrier suivi. Livraison sous 2 à 4 jours.

En savoir plus La recherche de l'équilibre contractuel dans le cautionnement de Guy Dibangue
Guy Dibangue est Docteur en droit et membre de l'équipe de recherche de droit privé (ERDP) de la faculté de droit et sciences sociales de l'Université de Poitiers (France).

Il est actuellement élève-avocat à l'Ecole du Centre Ouest des Avocats à Poitiers.
Avis La recherche de l'équilibre contractuel dans le cautionnement de Guy Dibangue
Noter / écrire un commentaire
La recherche de l'équilibre contractuel dans le cautionnement de Guy Dibangue

La recherche de l'équilibre contractuel dans le cautionnement de Guy Dibangue

Le cautionnement est actuellement la sûreté qu'exigent de préférence les banques des emprunteurs.

Si le législateur français semble surprotéger la caution par rapport au créancier, c'est l'inverse qui a été retenu par le législateur OHADA.

Dans les deux cas, c'est le déséquilibre entre la protection raisonnable de la caution et la préservation des intérêts des créanciers.

Suivant les récentes évolutions législatives en France et en droit OHADA, cette thèse vise l'équilibre contractuel du cautionnement dans une démarche de modernisation et de rationalisation de cette sûreté.
Noter / écrire un commentaire