Nouveau Prix réduit ! Zaïre & Théophile - Pas de pitié pour les nègres de Imaniyé Dalila Daniel Agrandir l'image

Zaïre & Théophile - Pas de pitié pour les nègres de Imaniyé Dalila Daniel

Notre histoire ? Quel mystère... Mais impossible de comprendre aujourd'hui sans connaître ses fondements.

En voici un lambeau, à travers la tragédie authentique de Zaïre et Théophile que j'ai reconstituée pour vous.

L'esclavage ! En Martinique, nul ne veut plus en entendre parler et cela se comprend. Quand on remonte en effet dans l'histoire du pays, on y découvre une réalité telle qu'on aurait préféré qu'elle n'eut jamais existé.

Et pourtant, sur le fumier de cette Histoire que certains tentent aujourd'hui de réécrire, poussait toutefois l'amour, la grâce, la beauté et ces valeurs que nous regrettons tant de nos jours... Solidarité, fraternité, alliances diverses pour un mieux vivre ensemble.

Nous sommes en 1838 en Martinique. C'est la crise, les usines ferment en masse et le sucre chancelle entraînant de nombreuses familles créoles dans la ruine.

Il faut sauver la colonie ! Alors l'Etat qui veut l'abolition mais aussi la paix, les Créoles tout puissants qui ne veulent renoncer à aucun de leurs privilèges et l'église qui décide de jouer sa partition, vont s'y atteler ensemble pour préparer leur avenir et celui de la masse des esclaves en mal de liberté.

Parmi eux, Zaïre, gardienne d'enfants et Théophile, son homme avec qui elle vit sur une habitation esclavagiste sucrière de Rivière Salée. Il nourrit des rêves d'avenir pour la future famille qu'il veut fonder sitôt la liberté acquise. Mais le destin en a décidé autrement.

Cette histoire vraie nous a été brièvement présentée par Victor Schoelcher dans son livre paru en 1840 « Deux ans d'esclavage ». C'est à partir de ses quelques phrases que je me suis replongée dans une des époques les plus ardentes de la vie du pays...

Et ce que j'ai découvert est terrible ! Nous y reviendrons, si vous ne l'avez pas encore découvert vous même dans le livre.

Envoi en courrier suivi.
Livraison sous 2 à 4 jours en France et dans le monde entier.

Programme de fidélité - Votre panier totalisera 3 points fidélité vous offrant lors de votre prochain achat une réduction de 1,50 €.


32,30 €

-5%

34,00 €

Participation forfaitaire unique aux frais d'expédition de 3 € (9 € pour l'étranger) quel que soit le nombre d'articles. Envoi en courrier suivi. Livraison sous 2 à 4 jours.

Fiche technique Zaïre & Théophile - Pas de pitié pour les nègres de Imaniyé Dalila Daniel
Auteur Imaniyé Dalila Daniel
Année 2016
Pages 292
Avis Zaïre & Théophile - Pas de pitié pour les nègres de Imaniyé Dalila Daniel
Noter / écrire un commentaire
Zaïre & Théophile - Pas de pitié pour les nègres de Imaniyé Dalila Daniel

Zaïre & Théophile - Pas de pitié pour les nègres de Imaniyé Dalila Daniel

Notre histoire ? Quel mystère... Mais impossible de comprendre aujourd'hui sans connaître ses fondements.

En voici un lambeau, à travers la tragédie authentique de Zaïre et Théophile que j'ai reconstituée pour vous.

L'esclavage ! En Martinique, nul ne veut plus en entendre parler et cela se comprend. Quand on remonte en effet dans l'histoire du pays, on y découvre une réalité telle qu'on aurait préféré qu'elle n'eut jamais existé.

Et pourtant, sur le fumier de cette Histoire que certains tentent aujourd'hui de réécrire, poussait toutefois l'amour, la grâce, la beauté et ces valeurs que nous regrettons tant de nos jours... Solidarité, fraternité, alliances diverses pour un mieux vivre ensemble.

Nous sommes en 1838 en Martinique. C'est la crise, les usines ferment en masse et le sucre chancelle entraînant de nombreuses familles créoles dans la ruine.

Il faut sauver la colonie ! Alors l'Etat qui veut l'abolition mais aussi la paix, les Créoles tout puissants qui ne veulent renoncer à aucun de leurs privilèges et l'église qui décide de jouer sa partition, vont s'y atteler ensemble pour préparer leur avenir et celui de la masse des esclaves en mal de liberté.

Parmi eux, Zaïre, gardienne d'enfants et Théophile, son homme avec qui elle vit sur une habitation esclavagiste sucrière de Rivière Salée. Il nourrit des rêves d'avenir pour la future famille qu'il veut fonder sitôt la liberté acquise. Mais le destin en a décidé autrement.

Cette histoire vraie nous a été brièvement présentée par Victor Schoelcher dans son livre paru en 1840 « Deux ans d'esclavage ». C'est à partir de ses quelques phrases que je me suis replongée dans une des époques les plus ardentes de la vie du pays...

Et ce que j'ai découvert est terrible ! Nous y reviendrons, si vous ne l'avez pas encore découvert vous même dans le livre.

Noter / écrire un commentaire