Prix réduit ! Le marronnage de Khady Fall Diagne
Partager cet article

Le marronnage de Khady Fall Diagne

Khady Fall Diagne   L'Harmattan   2018   302 pages  
Partant de la pratique factuelle du marronnage comme phénomène historique lié à l'esclavage, l'auteur a amorcé une réflexion, pour en étudier les traces d'insoumission, de subversion et de déviance, ainsi que leur transposition esthétique vers l'objet littéraire.

Ainsi transposée dans le domaine de la création littéraire, l'acception élargie du concept de « marronnage » permet une réflexion novatrice sur l'existence d'une forme de marronnage intellectuel comme fondement d'une esthétique négro-africaine, à travers le combat des précurseurs de la Négritude, Senghor et Césaire.

Envoi en courrier suivi.
Livraison sous 2 à 4 jours en France et dans le monde entier.

Plus de détails

Programme de fidélité - Votre panier totalisera 2 points fidélité vous offrant lors de votre prochain achat une réduction de 1,00 €.


Disponible également en numérique.
En savoir plus sur les livres numériques, cliquez ici

29,45 €

-5%

31,00 €

Participation forfaitaire unique aux frais d'expédition de 3 € (9 € pour l'étranger) quel que soit le nombre d'articles. Envoi en courrier suivi. Livraison sous 2 à 4 jours.

En savoir plus Le marronnage de Khady Fall Diagne
Khady FALL DIAGNE a obtenu à l'université de Valenciennes en 2014 le titre de docteur ès Lettres, langue et littératures françaises, spécialiste des littératures francophones contemporaines d'Afrique subsaharienne et des Caraïbes.
Avis Le marronnage de Khady Fall Diagne
Noter / écrire un commentaire
Le marronnage de Khady Fall Diagne

Le marronnage de Khady Fall Diagne

Partant de la pratique factuelle du marronnage comme phénomène historique lié à l'esclavage, l'auteur a amorcé une réflexion, pour en étudier les traces d'insoumission, de subversion et de déviance, ainsi que leur transposition esthétique vers l'objet littéraire.

Ainsi transposée dans le domaine de la création littéraire, l'acception élargie du concept de « marronnage » permet une réflexion novatrice sur l'existence d'une forme de marronnage intellectuel comme fondement d'une esthétique négro-africaine, à travers le combat des précurseurs de la Négritude, Senghor et Césaire.
Noter / écrire un commentaire