Prix réduit ! Pèlerins du bonheur de Marie Ketline Adodo Agrandir l'image

Pèlerins du bonheur de Marie Ketline Adodo

"Voici une somme de poèmes-pérégrinations qui font de la poétesse et de son lecteur des Pèlerins du Bonheur.

Dans cette contrée entre ciel et terre, on peut surprendre à chaque page comme une main tendue vers tous les surgissements, vers tous les murmures, vers toutes les épiphanies de l'être... Il semble que les pérégrinations aient une nette prédilection pour les escales : celles où l'on découvre les succulences africaines que sont les fruits et les mots créoles, la passion pour Carthage et l'appel de Rome.

" Extrait de la préface de Jalel El Gharbi

Envoi en courrier suivi.
Livraison sous 2 à 4 jours en France et dans le monde entier.

Programme de fidélité - Votre panier totalisera 1 point fidélité vous offrant lors de votre prochain achat une réduction de 0,50 €.


Disponible également en numérique.
En savoir plus sur les livres numériques, cliquez ici

12,83 €

-5%

13,50 €

Participation forfaitaire unique aux frais d'expédition de 3 € (6 € pour l'étranger) quel que soit le nombre d'articles. Envoi en courrier suivi. Livraison sous 2 à 4 jours.

Fiche technique Pèlerins du bonheur de Marie Ketline Adodo
Auteur Marie Ketline Adodo
Pays Togo Togo
Année 2013
Pages 122
Avis Pèlerins du bonheur de Marie Ketline Adodo
Noter / écrire un commentaire
Pèlerins du bonheur de Marie Ketline Adodo

Pèlerins du bonheur de Marie Ketline Adodo

"Voici une somme de poèmes-pérégrinations qui font de la poétesse et de son lecteur des Pèlerins du Bonheur.

Dans cette contrée entre ciel et terre, on peut surprendre à chaque page comme une main tendue vers tous les surgissements, vers tous les murmures, vers toutes les épiphanies de l'être... Il semble que les pérégrinations aient une nette prédilection pour les escales : celles où l'on découvre les succulences africaines que sont les fruits et les mots créoles, la passion pour Carthage et l'appel de Rome.

" Extrait de la préface de Jalel El Gharbi
Noter / écrire un commentaire