Prix réduit ! Le droit congolais de la famille et la procréation médicalement assistée de Auguste Kalala Mbuambua Agrandir l'image

Le droit congolais de la famille et la procréation médicalement assistée de Auguste Kalala Mbuambua

La lutte contre la stérilité ne cesse d'interpeller les scientifiques en levant le voile sur le secret de la reproduction.

Les techniques nouvelles d'assistance médicale à la fécondation ne constituent qu'un palliatif à la stérilité, faute de guérison.

Cette thérapeutique de substitution présente néanmoins le risque de subvertir l'arsenal juridique, de bouleverser la parentalité, de falsifier l'identité et de dépersonnaliser le sujet humain en échange du désir narcissique de procréer.

Envoi en courrier suivi.
Livraison sous 2 à 4 jours en France et dans le monde entier.

Programme de fidélité - Votre panier totalisera 3 points fidélité vous offrant lors de votre prochain achat une réduction de 1,50 €.


Disponible également en numérique.
En savoir plus sur les livres numériques, cliquez ici

37,05 €

-5%

39,00 €

Participation forfaitaire unique aux frais d'expédition de 3 € (6 € pour l'étranger) quel que soit le nombre d'articles. Envoi en courrier suivi. Livraison sous 2 à 4 jours.

Fiche technique Le droit congolais de la famille et la procréation médicalement assistée de Auguste Kalala Mbuambua

Auteur Auguste Kalala Mbuambua
Pays République démocratique du Congo République démocratique du Congo
Année 2013
Pages 396

Avis Le droit congolais de la famille et la procréation médicalement assistée de Auguste Kalala Mbuambua

Noter / écrire un commentaire
Le droit congolais de la famille et la procréation médicalement assistée de Auguste Kalala Mbuambua

Le droit congolais de la famille et la procréation médicalement assistée de Auguste Kalala Mbuambua

La lutte contre la stérilité ne cesse d'interpeller les scientifiques en levant le voile sur le secret de la reproduction.

Les techniques nouvelles d'assistance médicale à la fécondation ne constituent qu'un palliatif à la stérilité, faute de guérison.

Cette thérapeutique de substitution présente néanmoins le risque de subvertir l'arsenal juridique, de bouleverser la parentalité, de falsifier l'identité et de dépersonnaliser le sujet humain en échange du désir narcissique de procréer.

Noter / écrire un commentaire

505 autres produits Droit, justice