L'Exequatur des décisions judiciaires dans l'espace OHADA

51,20 €

53,90 €

-5%

Frais d'envoi limités à 4,90 € pour la France métropolitaine quel que soit le nombre d'articles. Délai de livraison : 2 à 5 jours.
Livraison dans le monde entier.

De la nécessité à l'inutilité

L’exequatur était autrefois nécessaire pour l’efficacité des jugements rendus en dehors des frontières de l’un quelconque des dix-sept Etats actuellement membres de l’Organisation pour l’harmonisation en Afrique du droit des affaires (OHADA).

Cette situation perdure malgré l’avènement de l’OHADA qui, en tant que synonyme de la création d’un espace juridique homogène, postule la disparition des ordres juridiques pluriels.

Dès lors, cette entorse à l’antagonisme de la souveraineté des Etats membres, de leurs ordres juridiques et judiciaires devrait s’accompagner de la circulation sans exequatur des décisions rendues en matière du droit des affaires dans cet espace.

Sur la base d’une telle hypothèse, la présente thèse s’est attachée à étudier les conditions et modalités de la disparition de l’exequatur.

Après en avoir démontré l’inutilité, elle en propose la suppression moyennant un contrôle allégé de la régularité des décisions rendues dans cet espace et devant être exécutées sur le territoire de l’un quelconque des autres Etats membres de l’OHADA.

Plus de détails

Livraison
Envoi en courrier suivi.
Livraison sous 2 à 4 jours en France et dans le monde entier.
Programme de fidélité
Votre panier totalisera 5 points fidélité vous offrant lors de votre prochain achat une réduction de 2,50 €
Avis clients
Soyez le premier à partager votre avis sur ce produit