Les zones humides à l’épreuve de la décentralisation

Nouveau

52,15 €

54,90 €

-5%

Frais d'envoi limités à 4,90 € pour la France métropolitaine quel que soit le nombre d'articles. Délai de livraison : 2 à 5 jours.
Livraison dans le monde entier.

Avec l'application de la Loi N°97-029 du 15 janvier 1999 portant Organisation des Communes en République du Bénin, par les élections municipales et communales de 2002, la gestion des ressources naturelles dont les zones humides, au plan local, relève désormais des compétences des Communes.

Cependant, elles bénéficient d’appuis légaux des structures centrales et déconcentrées de l’Etat.

Pour de multiple raisons dont le déficit d’outils de gestion spatiale, les zones humides sont en proie à une gestion hasardeuse.

Cette étude vise alors à contribuer à une gestion durable.

Les résultats révèlent que 42 %, 37% et 21 % sont les proportions de l’échantillon qui exploitent respectivement la plaine d’inondation, le fleuve et les bas-fonds; pour l’agriculture, la pisciculture, l’exploitation de sable fluvial, le maraîchage, la pêche et l’exploitation de gravillon avec des pourcentages respectifs de 29, 24, 24, 12, 6 et 6 %.

L’approche Potentielle-Effective-Efficace (Mérot, 2000) et l’analyse diagnostique des formes d’utilisation de ces écosystèmes humides, expriment l’ampleur de leur dégradation avec pour corollaire d’énormes problèmes environnementaux, de santé publique et de développement

Plus de détails

Livraison
Envoi en courrier suivi.
Livraison sous 2 à 4 jours en France et dans le monde entier.
Programme de fidélité
Votre panier totalisera 5 points fidélité vous offrant lors de votre prochain achat une réduction de 2,50 €
Avis clients
Soyez le premier à partager votre avis sur ce produit