Réserves Obligatoires (RO) et financement des Economies de l'UEMOA

47,40 €

49,90 €

-5%

Livraison dans le monde entier.
Frais d'envoi limités à 4,90 € pour la France métropolitaine quel que soit le nombre d'articles. Délai de livraison : 2 à 5 jours.

Une analyse en données de panel des huit pays de l'UEMOA: Bénin, Burkina Faso, Côte d'Ivoire, Guinée-Bissau, Mali, Niger, Sénégal et Togo

En s’intéressant au système de réserves obligatoires (RO), le présent ouvrage se propose d’examiner la situation de la liquidité bancaire avant de s’interroger sur le coefficient optimal de RO compatible avec la liquidité bancaire, la viabilité des banques et les besoins de financement des économies en présence.

Au terme de l’étude, il ressort que le système financier régional est caractérisé par l’hypertrophie d’un système bancaire oligopolistique contribuant à plus de 90% au financement intérieur des économies.

De même, l’estimation faite à partir d’un modèle de gestion de réserves bancaires inspiré des travaux de Poole (1968) et Baltensperger (1980) révèle pour l’ensemble des pays des coefficients de RO voisins de zéro.

Ce résultat est du reste confirmé par l’analyse en données de panel des déterminants du coefficient de RO qui montre que le système de RO n’a quasiment pas affecté le financement des économies.

Par ailleurs, l’intégration progressive du système financier observée à travers le décloisonnement du marché interbancaire régional remet à l’ordre du jour, la question de l’efficacité d’un taux différencié par pays.

Plus de détails

Livraison
Envoi en courrier suivi.
Livraison sous 2 à 4 jours en France et dans le monde entier.
Programme de fidélité
Votre panier totalisera 4 points fidélité vous offrant lors de votre prochain achat une réduction de 2,00 €
Avis clients
Soyez le premier à partager votre avis sur ce produit