Les cas d'ouverture à référé en Droit camerounais

47,40 €

49,90 €

-5%

Frais d'envoi limités à 4,90 € pour la France métropolitaine quel que soit le nombre d'articles. Délai de livraison : 2 à 5 jours.
Livraison dans le monde entier.

Le Code de procédure civile et commerciale qui semble ne plus être en parfait accord avec la dynamique du droit positif camerounais, avec démontré son caractère désuet eu égard aux récentes réformes ayant considérablement marqué la procédure civile camerounaise, avec notamment l'institution du juge du contentieux de l’exécution.

De ces réformes découle une problématique non négligeable qui est celle de savoir ce qui reste des cas d’ouverture à référé en droit camerounais, quand on sait que ce Code en prévoyait deux cas : l’urgence et les difficultés d’exécution des titres exécutoires ou des jugements.

Relativement à cette interrogation, l’on peut constater qu’il y a eu une relecture de l’article 182 du CPCC ayant comme conséquence le cantonnement des hypothèses légales à référé à la seule condition de l’urgence.

Toutefois, la jurisprudence n’est pas restée inerte et l’on note une certaine éclosion des hypothèses d’ouverture à référé d’origine prétorienne.

Deux cas majeurs peuvent donc être relevés : la voie de fait et la clause de référé.

D'où la nécessité d'une réforme du CPCC en vue de son adéquation avec le droit communautaire et les avancées du monde contemporain.

Plus de détails

Livraison
Envoi en courrier suivi.
Livraison sous 2 à 4 jours en France et dans le monde entier.
Programme de fidélité
Votre panier totalisera 4 points fidélité vous offrant lors de votre prochain achat une réduction de 2,00 €
Avis clients
Soyez le premier à partager votre avis sur ce produit