Essai d'une Théorie camerounaise de la négociation des otages

22,70 €

23,90 €

-5%

Frais d'envoi limités à 4,90 € pour la France métropolitaine quel que soit le nombre d'articles. Délai de livraison : 2 à 5 jours.
Livraison dans le monde entier.

Le 19 février 2013, à DABANGA dans l’Extrême-Nord du Cameroun, à proximité de la frontière Nigériane, le français Tanguy Moulin-Fournier et sa famille dont trois enfants, ont été enlevés par des ravisseurs qui ont traversé la frontière du Nigeria dans un contexte régional d'insécurité grandissante, particulièrement marqué par la prospérité des groupes armés transfrontaliers.

Immédiatement informé de la situation, le Président Biya a instruit des mesures urgentes pour rechercher les otages.

Des cellules de crise sont créées aussi bien à Yaoundé qu'à Paris.

Le 19 avril, soit deux mois après, les otages sont libérés sains et saufs, puis remis aux autorités Camerounaises.

L'auteur de cet ouvrage essaie de construire, à partir de ce cas, une théorie camerounaise de la négociation pour comprendre le système mis en place par l’État Camerounais pour réussir cette opération.

A cet effet, il convoque et associe les concepts de non-alignement et d'équilibre régional interne, pour extraire une théorie camerounaise des équilibres dynamiques dans les négociations de crise.

Un livre à la fois théorique et pratique pour tous ceux qui sont intéressés par les problèmes de sécurité en Afrique.

Plus de détails

Livraison
Envoi en courrier suivi.
Livraison sous 2 à 4 jours en France et dans le monde entier.
Programme de fidélité
Votre panier totalisera 2 points fidélité vous offrant lors de votre prochain achat une réduction de 1,00 €
Avis clients
Soyez le premier à partager votre avis sur ce produit