La femme porte l'Afrique de Idriss Diabaté
search

La femme porte l'Afrique


20,00 €

La scène se passe au Sud du Burkina Faso, et au Nord, au Centre et à l'Ouest de la Côte d'Ivoire. 

Cinq femmes sont présentées avec leur fardeau quotidien dont on peut aisément soupeser le poids. À travers elles, c'est la femme tout court qui est campée, croulant sous le poids de l'Afrique.

Ce film aurait pu s'intituler aussi le "CRI". Le cri de détresse de femmes, et elles sont légions, dont l'auteur espère se faire l'écho dans les coeurs, même les plus insensibles, grâce à la magie de l'image filmique.

Le lever du jour, dit-on, n'a jamais exclu un village si petit soit-il. Pour l'heure, sous les tropiques, il semble coïncider avec une éclipse solaire. Vivement donc qu'un soleil nouveau se lève sur le continent noir ! C'est le secret espoir du réalisateur.

Mais en choisissant de présenter le quotidien de cinq femmes, Idriss Diabaté, qui avait promis la vérité, rien que la vérité, n'avait pas mesuré le danger qui le guettait. N'est-ce pas qu'avec les femmes la tentation est toujours grande. Il y a succombé et nous a offert en fin de compte la beauté.

Livraison dans le monde entier.
Frais d'envoi limités à 4,90 € pour la France métropolitaine quel que soit le nombre d'articles. Délai de livraison : 2 à 5 jours.

Quantité
Disponible

En achetant ce produit, vous collectez jusqu'à 2 points de fidélité. Votre panier totalisera 2 points à convertir lors d’un prochain achat en un bon de réduction de 1,00 €.



Fiche technique

Auteur
Idriss Diabaté
Marque
L'Harmattan DVD
Année
2008
Pays
Burkina Faso Burkina Faso   Côte d Côte d'Ivoire
Rated 5.00 on the scale 1 - 5 based on 1 customer reviews
Client vérifié

Emouvantes

dans la tradition de Jean Rouch, documentaire traité en fiction, caméra insouciante à l'affût des personnages qui bouleversent par leur courage et prouvent par leur effort que l'Afrique pourrait s'en tirer très bien tout seule, si seulement... chacun portait son fardeau (sur la tête)

Cet avis vous a-t-il été utile ? Oui Non