Prix réduit ! Je la voulais lointaine de Gaston-Paul Effa

Je la voulais lointaine

15,01 €

15,80 €

-5%

Un très beau récit qui raconte le parcours d'Obama, petit-fils de féticheur qui quitte l'Afrique pour poursuivre des études littéraires à Strasbourg.

Revenant sur la force de la transmission entre un grand-père et son petit-fils, Gaston-Paul Effa, d’origine camerounaise, invite chacun à récupérer le sac des connaissances transmises sans lequel il n’est point de départ ou de voyage heureux.

“Aller au pays de Montaigne, de Chateaubriand et de Rimbaud m’intéressait moins que la perspective de fuir cette terre mienne, et ces liens inextricables. Ainsi, traverser les océans et, par ce geste, la mémoire honteuse de tout un continent, tout ensemble anticipait et amplifiait ma volonté de n’avoir plus jamais d’obligations vis-à-vis de personne – ma famille comprise. Je m’étais même demandé si ce n’était pas mon double spirituel qui avait prié la nature de m’éloigner, de me porter vers ce pays où il n’y a pas d’arbres, où les hommes sont sans ombre, où le bitume recouvre partout la terre, où les morts ont froid, mais où tous les Africains rêvent d’aller un jour.”

Petit-fils de féticheur, Africain de culture animiste, le narrateur de ce livre – l’enfant au nom d’oiseau – a refusé le sac totémique de son aïeul. Transmis comme un oracle, l’objet fut immédiatement enterré et le silence gardé. Sacrilège ou terreur, cet acte s’inscrit en transparence sur le destin de ce jeune homme choisi pour tutoyer les dieux.

Ainsi se déploie le récit poétique d’un rêveur d’ailleurs, d’un être qui un jour retrouve, en lui, la mémoire.

Plus de détails

Livraison
Envoi en courrier suivi.
Livraison sous 2 à 4 jours en France et dans le monde entier.
Frais d'envoi limités à 3 € (9 € pour l'étranger) quel que soit le nombre d'articles.
Programme de fidélité
Votre panier totalisera 1 point fidélité vous offrant lors de votre prochain achat une réduction de 0,50 €
Avis clients
Soyez le premier à partager votre avis sur ce produit