Ethnobotanique, écologie et conservation de Borassus aethiopum au Bénin

90,15 €

94,90 €

-5%

Frais d'envoi limités à 4,90 € pour la France métropolitaine quel que soit le nombre d'articles. Délai de livraison : 2 à 5 jours.
Livraison dans le monde entier.

dans la zone soudano-guinéenne (Bénin)

La présente recherche a pour but de contribuer à la valorisation et la conservation du rônier au Bénin.

Les données ont été collectées à l’aide des questionnaires d’enquêtes ethnobotaniques et socioéconomiques et des relevés floristiques au moyen de l’approche de choix raisonné et de l’installation de 70 placeaux.

Borassus aethiopum est utilisée dans l’alimentation, la vannerie, la construction, la médecine traditionnelle.

Les marges bénéficiaires réalisées varient entre 34 500 et 54 660 FCFA par an pour les producteurs et entre 125 014,08 FCFA et 493 571,04 FCFA par an pour les vendeurs d’hypocotyles.

Par ailleurs, B.

aethiopum est plus distribué dans le phytodistrict du Zou que dans ceux de Bassila et du Borgou Sud.

Son habitat naturel est la savane et la galerie forestière.

Par ailleurs, les caractères morphologiques et la productivité des rôniers varient d’une population de B.

aethiopum à l’autre (p < 0,001).

Les plus grandes hauteurs (> 10 m) sont ceux du district de Bassila.

Les rôniers des galeries forestières produisent plus de fruits (59 504 fruits/ha) car ayant plus de pieds femelles (103,33) que de pieds mâles.

On note une absence de conservation endogène de l’espèce.

Plus de détails

Livraison
Envoi en courrier suivi.
Livraison sous 2 à 4 jours en France et dans le monde entier.
Programme de fidélité
Votre panier totalisera 9 points fidélité vous offrant lors de votre prochain achat une réduction de 4,50 €
Avis clients
Soyez le premier à partager votre avis sur ce produit