Prix réduit ! La plantation de Calixthe Beyala
Partager cet article

La plantation de Calixthe Beyala

Calixthe Beyala   Albin Michel   2015   464 pages  

« Autant en emporte le vent » version africaine… Une immersion dans la société rhodésienne.

Le Zimbabwe était leur terre, leur domaine, leur paradis... Jusqu'au jour où le « Président élu démocratiquement à vie » décide d'exproprier ces fermiers blancs qui se croyaient les rois du monde, les réduisant à la lutte ou à l'exil.

Blues a dix-huit ans. Ses cheveux d'or et son caractère farouche enflamment tous les désirs. Fille d'un grand propriétaire terrien, sûre de sa supériorité et de son éducation, elle a vécu sur un nuage de privilèges, aimée, choyée, courtisée. Mais sous sa peau blanche bat le coeur d'une femme née de cette terre d'Afrique qu'elle aime tant, et pour laquelle elle est prête à se battre et à mourir...

Pour la première fois, un grand écrivain noir se met dans la peau des Blancs, des colonisateurs. Avec cette fresque tumultueuse et passionnée, Calixthe Beyala a réussi un véritable Autant en emporte le vent africain, peuplé d'êtres violents et chimériques, rusés et naïfs, Noirs et Blancs qui peinent à inventer ensemble une vie nouvelle.

Envoi en courrier suivi.
Livraison sous 2 à 4 jours en France et dans le monde entier.

Plus de détails

Programme de fidélité - Votre panier totalisera 2 points fidélité vous offrant lors de votre prochain achat une réduction de 1,00 €.


20,71 €

-5%

21,80 €

Participation forfaitaire unique aux frais d'expédition de 3 € (9 € pour l'étranger) quel que soit le nombre d'articles. Envoi en courrier suivi. Livraison sous 2 à 4 jours.


Cadeau
En savoir plus La plantation de Calixthe Beyala

Née à Douala, Calixthe Beyala vient à Paris à l’âge de 17 ans et publie son premier roman, C’est le soleil qui m’a brûlée, en 1987.

Révélée avec Le Petit Prince de Belleville, en 1992, elle est simultanément lauréate de prix littéraires et accusée du plagiat de plusieurs auteurs.

Elle poursuit sa carrière de romancière, très présente sur la scène médiatique et habile polémiste, et a publié plusieurs romans et des livres sur des faits de société ou des anecdotes autobiographiques.

Avis La plantation de Calixthe Beyala
Noter / écrire un commentaire
La plantation de Calixthe Beyala

La plantation de Calixthe Beyala

« Autant en emporte le vent » version africaine… Une immersion dans la société rhodésienne.

Le Zimbabwe était leur terre, leur domaine, leur paradis... Jusqu'au jour où le « Président élu démocratiquement à vie » décide d'exproprier ces fermiers blancs qui se croyaient les rois du monde, les réduisant à la lutte ou à l'exil.

Blues a dix-huit ans. Ses cheveux d'or et son caractère farouche enflamment tous les désirs. Fille d'un grand propriétaire terrien, sûre de sa supériorité et de son éducation, elle a vécu sur un nuage de privilèges, aimée, choyée, courtisée. Mais sous sa peau blanche bat le coeur d'une femme née de cette terre d'Afrique qu'elle aime tant, et pour laquelle elle est prête à se battre et à mourir...

Pour la première fois, un grand écrivain noir se met dans la peau des Blancs, des colonisateurs. Avec cette fresque tumultueuse et passionnée, Calixthe Beyala a réussi un véritable Autant en emporte le vent africain, peuplé d'êtres violents et chimériques, rusés et naïfs, Noirs et Blancs qui peinent à inventer ensemble une vie nouvelle.

Noter / écrire un commentaire
3 autres oeuvres Calixthe Beyala