Prix réduit ! Le griot de la peinture de Ernest Pépin Agrandir l'image

Le griot de la peinture de Ernest Pépin

Dernier roman d'Ernest Pépin, plume majeure de la littérature caribéenne, Le griot de la peinture fait revivre Basquiat, peintre génial et « énigme primitive » de l'art des années 80 , qui révolutionna le street art.

Biographie romancée et intuitive, Le griot de la peinture est une plongée hallucinée et onirique dans la vie d'un génie. Avec une puissance métaphorique folle, l'auteur guadeloupéen Ernest Pépin dynamite les limites de chaque page dans une effusion d'étincelles, tout comme Basquiat l'ordinaire, pour donner vie à ce météore.

Une expérience de lecture inédite.

Envoi en courrier suivi.
Livraison sous 2 à 4 jours en France et dans le monde entier.

Plus de détails

Programme de fidélité - Votre panier totalisera 1 point fidélité vous offrant lors de votre prochain achat une réduction de 0,50 €.


14,25 €

-5%

15,00 €

Participation forfaitaire unique aux frais d'expédition de 3 € (6 € pour l'étranger) quel que soit le nombre d'articles. Envoi en courrier suivi. Livraison sous 2 à 4 jours.

Fiche technique Le griot de la peinture de Ernest Pépin

Auteur Ernest Pépin
Année 2014

En savoir plus Le griot de la peinture de Ernest Pépin

Romancier, poète et critique littéraire guadeloupéen, né en 1950 au Lamentin où il réside, Ernest Pépin enseigne le français et s'engage dans l'action culturelle au début des années 80.

Il est nommé en 2001, Directeur des Affaires culturelles et du patrimoine au conseil général de la Guadeloupe.

Sa première publication est de la poésie, Au verso du silence (1984), mais c'est avec son premier roman, L'homme-au-Bâton, l'histoire mystérieuse d'un personnage sans visage qui commet des crimes dans une Guadeloupe en proie aux tourments dans lequel l'auteur traite avec humour le folklore antillais, qu'il se fait connaître.

Suivront de nombreux romans se focalisant sur la société guadeloupéenne dont Tambour-Babel (1996), sélectionné pour les prix Goncourt et Renaudot, et L'envers du décor (2006), où il bat en brèche le cliché d'une île paradisiaque.

S’inscrivant dans un mouvement de défense des valeurs culturelles propres aux Antilles françaises qui place la langue créole au cœur du projet d'émancipation et dans la lignée du manifeste fondateur Éloge de la créolité de Chamoiseau, Confiant et Bernabé (1989), Ernest Pépin développe une conception élargie de la créolité, qu'il construit sur la théorie de « l'identité mosaïque ». La créolité ne doit pas s'inscrire comme une sorte de refus de la négritude, du « grand cri nègre » défendu par Césaire mais doit prendre en compte la diversité de ses origines et s'ouvrir au monde.

Avis Le griot de la peinture de Ernest Pépin

Noter / écrire un commentaire
Le griot de la peinture de Ernest Pépin

Le griot de la peinture de Ernest Pépin

Dernier roman d'Ernest Pépin, plume majeure de la littérature caribéenne, Le griot de la peinture fait revivre Basquiat, peintre génial et « énigme primitive » de l'art des années 80 , qui révolutionna le street art.

Biographie romancée et intuitive, Le griot de la peinture est une plongée hallucinée et onirique dans la vie d'un génie. Avec une puissance métaphorique folle, l'auteur guadeloupéen Ernest Pépin dynamite les limites de chaque page dans une effusion d'étincelles, tout comme Basquiat l'ordinaire, pour donner vie à ce météore.

Une expérience de lecture inédite.

Noter / écrire un commentaire

1 autre oeuvre Ernest Pépin

1570 autres produits Romans, nouvelles