Prix réduit ! L'ombre d'Imana de Véronique Tadjo
Partager cet article

L'ombre d'Imana de Véronique Tadjo

Véronique Tadjo   Actes Sud   2005   144 pages  

Invitée au Rwanda, l'Ivoirienne Véronique Tadjo découvre un pays saccagé, marqué par la guerre et les conséquences du génocide.

Cherchant des réponses à l'horreur dans l'écriture, elle témoigne.

L'ombre d'Imana de Véronique Tadjo donne la parole à des prisonniers, des victimes, des femmes, des malades, des enfants perdus, des réfugiés, tout un peuple qui raconte la douleur et la peur.

"Je partais avec une hypothèse, écrit Véronique Tadjo : ce qui s'était passé nous concernait tous. 
Ce n'était pas uniquement l'affaire d'un peuple perdu dans le cœur noir de l'Afrique. Oublier le Rwanda après le bruit et la fureur signifiait devenir borgne, aphone, handicapée. C'était marcher dans l'obscurité, en tendant les bras pour ne pas entrer en collision avec le futur."

Envoi en courrier suivi.
Livraison sous 2 à 4 jours en France et dans le monde entier.

Plus de détails

6,27 €

-5%

6,60 €

Participation forfaitaire unique aux frais d'expédition de 3 € (9 € pour l'étranger) quel que soit le nombre d'articles. Envoi en courrier suivi. Livraison sous 2 à 4 jours.

En savoir plus L'ombre d'Imana de Véronique Tadjo

Née à Paris d’un père ivoirien et d’une mère française, Véronique Tadjo a vécu son enfance et son adolescence à Abidjan.

Elle y a enseigné à l’université, avant de vivre aux États-Unis, au Mexique, en Angleterre et au Kenya, puis de s’installer à Johannesburg où elle enseigne la littérature à l’université de Witwatersrand.

Tout en constituant une oeuvre amorcée avec Latérites en 1984 et destinée au public adulte, elle est l’une des premières femmes africaines à souhaiter consacrer une partie de son travail aux jeunes lecteurs avec des albums dont elle assure souvent elle-même l’illustration.

Avis L'ombre d'Imana de Véronique Tadjo
Noter / écrire un commentaire
L'ombre d'Imana de Véronique Tadjo

L'ombre d'Imana de Véronique Tadjo

Invitée au Rwanda, l'Ivoirienne Véronique Tadjo découvre un pays saccagé, marqué par la guerre et les conséquences du génocide.

Cherchant des réponses à l'horreur dans l'écriture, elle témoigne.

L'ombre d'Imana de Véronique Tadjo donne la parole à des prisonniers, des victimes, des femmes, des malades, des enfants perdus, des réfugiés, tout un peuple qui raconte la douleur et la peur.

"Je partais avec une hypothèse, écrit Véronique Tadjo : ce qui s'était passé nous concernait tous. 
Ce n'était pas uniquement l'affaire d'un peuple perdu dans le cœur noir de l'Afrique. Oublier le Rwanda après le bruit et la fureur signifiait devenir borgne, aphone, handicapée. C'était marcher dans l'obscurité, en tendant les bras pour ne pas entrer en collision avec le futur."

Noter / écrire un commentaire
7 autres oeuvres Véronique Tadjo