Considérations sur l’hydatidose extra-pulmonaire humaine et animale

58,80 €

61,90 €

-5%

Frais d'envoi limités à 4,90 € pour la France métropolitaine quel que soit le nombre d'articles. Délai de livraison : 2 à 5 jours.
Livraison dans le monde entier.

Aspects épidémiologiques, anatomopathologiques, diagnostiques et moyens de lutte

L’hydatidose humaine et animale constitue un problème majeur de santé publique.

L’objectif de ce travail est l’étude des différentes localisations extrapulmonaires du kyste hydatique chez les hôtes intermédiaires à savoir les herbivores et les omnivores comme accidentellement l’Homme, ainsi que de présenter les différentes méthodes de lutte.

Les localisations extra-pulmonaires du kyste hydatique chez l’animal sont essentiellement au niveau du foie (24,1%) puis les reins (22,6%) et la rate (11,3%), de même chez l’Homme 26,2% au niveau du foie ; 24,1% les reins et 11,7% la rate.

Chez l’homme et l’animal, d’autres localisations inhabituelles notamment au niveau du cœur, de l’os, de la surrénale, de l’épiploon, de l’ovaire, de la prostate, de la vessie, du sein, du diaphragme, du testicule, du thymus, l’encéphale et du pancréas dont les fréquences sont inférieures à 1%.

Chez l’animal, le traitement reste toujours médical des hôtes définitifs.

Chez l’Homme, le traitement de choix est la chirurgie qui pourrait être associée à un traitement médical dans certains cas.

Ainsi, il faut insister sur l’intérêt de la prévention primaire de cette maladie afin de réduire son incidence.

Plus de détails

Livraison
Envoi en courrier suivi.
Livraison sous 2 à 4 jours en France et dans le monde entier.
Programme de fidélité
Votre panier totalisera 5 points fidélité vous offrant lors de votre prochain achat une réduction de 2,50 €
Avis clients
Soyez le premier à partager votre avis sur ce produit