Aya de Yopougon tome 5 de Marguerite Abouet et Clément Oubrerie
search

Aya de Yopougon tome 5


17,00 €
16,15 € Économisez 5%

Une Afrique bien vivante, loin des clichés.

Allez, oubliez tous vos préjugés sur l'Afrique.

Plongez dans la vie quotidienne d'une jeune fille de Yopougon, un quartier populaire d'Abidjan.

Aya et ses copines Bintou et Adjoua croquent la vie à pleines dents : elles aiment faire la fête dans les maquis, ont des aventures et se débrouillent pour contourner les interdits de leurs parents.

C'est drôle, vivant et coloré. On dévore les 6 tomes pour suivre le passage d'Aya de l'adolescence à l'âge adulte avec tous les bouleversements que cela entraîne.

Une Afrique émouvante, attachante pour une lecture instructive.

A noter en fin de chaque volume un petit lexique accompagné d'explications pour attacher son bébé dans le dos, cuisiner un kédjénou de poulet ou encore nouer un pagne autour de sa taille...

Livraison dans le monde entier.
Frais d'envoi limités à 4,90 € pour la France métropolitaine quel que soit le nombre d'articles. Délai de livraison : 2 à 5 jours.

Quantité
Disponible

En achetant ce produit, vous collectez jusqu'à 1 point de fidélité. Votre panier totalisera 1 point à convertir lors d’un prochain achat en un bon de réduction de 0,50 €.


Marguerite Abouet naît à Abidjan, dans le quartier populaire de Yopougon. Elle a douze ans quand elle arrive à Paris, où elle découvre avec émerveillement les bibliothèques et se passionne pour les livres. Après divers métiers, elle devient assistante juridique, puis signe en 2005 Aya de Yopougon 1, qui remporte le prix du Premier album au Festival d'Angoulême. La saga ivoirienne dessinée par Clément Oubrerie, aujourd'hui traduite en quinze langues, compte plus de 700 pages qui disent de façon savoureuse une Afrique authentique et méconnue. En 2010, elle publie avec Mathieu Sapin le premier volume d'Akissi, une série pour la jeunesse inspirée de ses souvenirs d'enfance pimentés. Cette même année, elle publie aussi Bienvenue, la chronique d'une jeunesse parisienne que dessine Singeon. Les livres se succèdent et la mènent à l'audiovisuel : elle coréalise le film d'animation Aya de Yopougon et signe «C'est la vie!», une série pour la télévision sénégalaise. Quand elle ne raconte pas des histoires, Marguerite Abouet construit des bibliothèques en Afrique, grâce à l'association qu'elle a fondée (www.deslivrespourtous.org).

Clément Oubrerie naît en région parisienne en 1966. Après le bac, il entame des études d'arts graphiques à l'école Penninghen, qu'il interrompt pout partir aux États-Unis. Il y passe deux années, exerce toutes sortes de métiers et y voit ses travaux publiés pour la première fois. De retour en France, il illustre des ouvrages pour la jeunesse et s'ouvre avec succès aux techniques numériques de l'animation. En 2005, il fait une entrée remarquée dans la bande dessinée avec Aya de Yopougon 1. La justesse décontractée de son trait, son art de la mise en scène comme des couleurs font des merveilles, de la série Pablo à l'adaptation des Royaumes du Nord. Il multiplie les collaborations, avec François Bégaudeau, Joann Sfar, Julie Birmant ou Leïla Slimani... mais il travaille parfois en solo, quand il adapte Zazie dans le métro ou raconte les amours de Voltaire.


8 autres produits dans la même catégorie :

Voir tout

Voir tout