Nouveau Prix réduit ! Titouan au Congo, 50 ans d'indépendance de la République Démocratique du Congo Agrandir l'image

Titouan au Congo (Congo Kinshasa)

« De Kinshasa nous n'avons de relations, et depuis fort longtemps, qu'en termes de troubles et de misère, de corruption et de guerres, de dictature de Mobutu ou d'assassinat de Kabila.

Elle est pourtant malgré ou à cause de ces vicissitudes réelles, la ville probablement la plus créative du continent africain. [...]

Des mille groupes musicaux et de ces milliers d'artisans, de ces centaines d'artistes peintres et sculpteurs, comédiens, poètes et écrivains, et autant de boxeurs, lutteurs, catcheurs ou footballeurs, je conserverai le souvenir frustré de n'avoir qu'effleuré le génie de cette immense cité africaine et de n'en avoir rapporté qu'un infime témoignage.»

Titouan Lamazou.

Envoi en courrier suivi.
Livraison sous 2 à 4 jours en France et dans le monde entier.

Programme de fidélité - Votre panier totalisera 2 points fidélité vous offrant lors de votre prochain achat une réduction de 1,00 €.


27,55 €

-5%

29,00 €

Participation forfaitaire unique aux frais d'expédition de 3 € (9 € pour l'étranger) quel que soit le nombre d'articles. Envoi en courrier suivi. Livraison sous 2 à 4 jours.

Fiche technique Titouan au Congo (Congo Kinshasa)
Auteur Titouan
Pays République démocratique du Congo République démocratique du Congo
Editeur Gallimard
Année 2001
Pages 200
Avis Titouan au Congo (Congo Kinshasa)
Noter / écrire un commentaire
Titouan au Congo (Congo Kinshasa)

Titouan au Congo (Congo Kinshasa)

« De Kinshasa nous n'avons de relations, et depuis fort longtemps, qu'en termes de troubles et de misère, de corruption et de guerres, de dictature de Mobutu ou d'assassinat de Kabila.

Elle est pourtant malgré ou à cause de ces vicissitudes réelles, la ville probablement la plus créative du continent africain. [...]

Des mille groupes musicaux et de ces milliers d'artisans, de ces centaines d'artistes peintres et sculpteurs, comédiens, poètes et écrivains, et autant de boxeurs, lutteurs, catcheurs ou footballeurs, je conserverai le souvenir frustré de n'avoir qu'effleuré le génie de cette immense cité africaine et de n'en avoir rapporté qu'un infime témoignage.»

Titouan Lamazou.

Noter / écrire un commentaire